3

Olio, l’application anti-gaspillage qui cartonne en Angleterre

Quand on sait que la survie de notre espèce dépendra de notre capacité à nourrir 2,3 milliards de personnes en plus d’ici 2050… On se dit que résoudre les questions de gaspillage alimentaire est indispensable, non ? C’est le défi que se sont lancé deux Londoniennes en créant Olio, une plateforme communautaire qui permet de partager la nourriture plutôt que de la jeter. Fondée en 2015, l’application qui rencontre un franc succès Outre-Manche est disponible dans 48 pays et compte aujourd’hui plus de 800 000 utilisateurs.

Les chiffres qui font mal

Sur son site internet, la plateforme Olio rappelle quelques faits alarmants. Saviez-vous qu’un tiers de la production alimentaire mondiale – soit 1,3 milliard de tonnes par an – est jeté ? Et que la moitié de ces déchets sont produits… dans nos maisons ? Moins de 2% du gaspillage alimentaire est produit par les commerces ! Même s’ils sont en partie responsables de ce que nous jetons chez nous… De quoi réfléchir sur nos modes de vie, non ?

Deux femmes engagées

En préparant son déménagement, Tessa Cook – l’une des deux fondatrices – s’est retrouvée avec des légumes encore mangeables sur les bras. Incapable de les jeter, elle a cherché en vain a les donner… et les a finalement casés dans sa valise plutôt que dans sa poubelle ! C’est de cette anecdote qu’est née l’idée de créer Olio : une application qui faciliterait le don entre voisins de produits consommables. Née et élevée dans une ferme laitière, cette jeune femme a appris très jeune la valeur de la nourriture et le travail que demande sa production. C’est donc contre nature, pour elle, d’en jeter la moindre portion.

Saasha Celestial-One, seconde co-fondatrice, est une expatriée américaine issue d’une famille de hippies. Sa mère travaillait à donner une seconde vie à divers objets de récupération. Ce sont donc également ses origines et ses valeurs familiales qui ont guidé sa détermination dans le projet Olio.

Olio, application anti-gaspillage

Source : techcrunch.com

Comment ça marche ?

Le principe est simple. On télécharge l’application ou on se connecte sur le site. On accède alors aux plats disponibles dans les alentours, ou on poste ses propres denrées. Une photo et une courte description et hop, on publie ! Un système de chat permet d’échanger rapidement sur les modalités de retrait avec la personne intéressée, ou celle qui propose le produit. Finalement, c’est un peu Leboncoin food… et une appli de rencontre entre voisins !

Une armée de bénévoles

Olio c’est aussi près de 30 000 volontaires, qui se chargent de collecter les invendus des commerces, marchés ou autres restaurants et épiceries inscrits sur la plateforme. Une fois la tournée de ramassage effectuée, ils postent les photos des repas et aliments que les voisins du quartier pourront venir récupérer gratuitement.

Une levée de fond qui pèse

L’été dernier, la Start-up, qui a remporté de nombreux prix, a fait une levée de fond de 6,8 millions d’euros. De quoi développer l’application à travers le globe et étendre la communauté … Qu’on a hâte de rejoindre !

Rendez-vous sur Hellocoton !