Like

Nos 3 exercices indispensables pour avoir des bras raffermis !

Après vous avoir donné nos exercices préférés pour les cuisses, les fessiers et les abdominaux, Le Ticket Mode s’attaque aujourd’hui aux bras. Besoin de les raffermir après une perte de poids importante ou de les rendre plus toniques, on vous propose 3 exercices, sans matériel, à installer dans une routine ou dans un circuit. Allez, pas de bras, pas de chocolat à ce qui parait !

Si les fessiers et le ventre sont les principales préoccupations des personnes qui débutent le sport, les membres supérieurs ne doivent pas être en reste. Rester tonique à cet endroit là du corps est plus que nécessaire, quelque soit votre métier. Les ajouter à une routine, accompagnés d’exercices de gainage sera l’idéal pour de jolis résultats. Attention, ici, on ne vous montrera pas comment faire pour avoir les bras de Popeye, qu’on soit bien d’accord !

  • Les dips

Un mouvement très simple ! – WorkoutLabs

C’est l’exercice à ne pas oublier dans sa routine, ce serait impardonnable ! Les dips sont très efficaces, notamment pour le triceps, le muscle qui compose l’arrière de votre bras. Le mouvement est pour le coup simple à réaliser, et ne nécessite qu’une chaise ou un banc en guise de matériel.

Bras tendus avec un écartement légèrement supérieur à la largeur des épaules, tendez les bras et verrouillez les coudes. Descendez lentement, jusqu’au moment où vous sentez vos muscles des épaules et vos triceps s’étirer. Remontez lentement, et soufflez. Facile, n’est-ce pas ?

  • Les pompes

Les pompes sur les genoux, le meilleur moyen de ne pas dégouter les débutant(e)s – Le Roi des Abdos

Idée reçue tenace, les pompes ne sont pas réservées uniquement aux hommes, et dieu merci. Cet exercice ne sert pas seulement à dessiner les pectoraux, il est aussi très efficace pour les triceps. Pour les débutant(e)s, il est même possible de partir à genoux en position de départ ; un procédé très efficace pour pour accéder aux pompes dites classiques.

Un bon alignement -jambes, bassin, dos et tête- est plus que souhaitable pour effectuer correctement le mouvement. Les mains écartées au niveau des pectoraux, légèrement supérieures à la largeur des épaules, le dos ne doit surtout pas se vouter et le regard porté vers l’avant. La position de départ à genoux nécessitera également un alignement propre, des jambes jusqu’à la tête. Le mouvement est très vite assimilé lorsque l’on respecte ces consignes. Attention, essayer de faire 100 pompes en une seule fois ne sert strictement à rien. Déjà, c’est très difficile de le faire pour les sportifs-ves averti(e)s, mais en plus de cela, ça va vous dégouter. Là n’est pas le but !

  • Le curl

Un mouvement simple, une nouvelle fois – Guide Musculation

Oui, il n’y a pas que les triceps dans la vie. Les biceps, ou plus simplement, la face ventrale de votre bras, sont tout aussi importants, notamment pour la flexion de vos coudes. Ce n’est pas parce que vous les travaillez que vous allez avoir des bras de routiers, vraiment ! Et pour cela, rien de mieux qu’un bon vieux curl. Si la photo ci-dessus montre que l’exercice se fait avec une barre et des poids, sachez qu’un manche à balais suffira à la maison, notamment pour débuter.

L’exécution du mouvement s’apprend très vite. Comme pour les dips et les pompes, le dos doit rester le plus droit possible. En position de départ debout, les genoux légèrement fléchis, les coudes près du corps. Veillez à verrouiller les poignets, pour éviter les douleurs après chaque série. Montez et redescendez le balais (ou la barre), sans à-coups. Le tour est joué !

Voilà, vous avez les trois situations que vous devez impérativement inclure, une à deux fois par semaine dans votre séance. Au sein d’un circuit, en alternant avec des exercices de gainage, afin d’avoir une posture idéale durant l’exécution, on ne peut pas faire plus efficace et rapide. Un temps de travail de 15 à 20″, pas plus, en quatre séries maximum pour chaque exercice. Les résultats sont garantis, alors haut les bras !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !