Like

Ne pas prendre de poids durant les fêtes, c’est possible !

La période Noël-Nouvel An, c’est un peu le cauchemar des personnes faisant attention à leur poids et à leur ligne tout au long de l’année. Si pour beaucoup cela rime avec excès et culpabilité, il est pourtant possible de ne pas prendre un gramme tout en se faisant un minimum plaisir. Voici quelques conseils pour ne pas pleurer devant son miroir dès le début de la nouvelle année.

Alimentation : privilégiez le déficit calorique et l’anticipation

Voilà un terme qui ne doit pas tomber dans l’oreille d’un(e) sourd(e). Le déficit calorique est l’arme idéal au lendemain d’un repas très calorique, entre le foie gras et la bûche glacée. Elle consiste à dépenser plus d’énergie que vous n’en consommez, afin de créer un manque et un déséquilibre dans votre balance nutritionnel.

Pour faire court, en moyenne, le corps a besoin de 2000 calories pour fonctionner normalement au quotidien. Imaginons que vous ayez décidé de faire une heure de sport et que vous avez consommé  2100 calories dans la journée : sachant qu’une heure d’exercice (cardio) vous fait en moyenne dépenser 500 calories, votre déficit s’élèvera à -400, (2100-2000-500). Dès lors, à court terme, c’est votre réserve adipeuse et vos graisses qui vous allez faire fondre. Entre Noël et Nouvel An, vous aurez déjà perdu ce que vous avez pu prendre entre le 24 et le 25 décembre. Testé et approuvé.

S’il est essentiel de ne pas rester inactif le lendemain de fête, il est aussi impératif d’anticiper ces repas copieux. Le matin du jour J, optez pour des fruits et des fibres sous forme céréalière, et pour des légumes et une source de protéines maigres le midi. Enfin, à 16h, un thé et un fruit feront l’affaire, histoire de ne pas arriver affamé devant l’apéritif et de tout dévorer d’entrée. Erreur fatale.

Les smoothies protéinés (banane + noix de cajou ici), une alternative incontournable pour un en-cas complet et healthy avant un dîner copieux – Bellabeat

Sport : du cardio, et pas qu’un peu !

Tout en prenant en compte le déficit calorique et l’anticipation, il est évident qu’avoir une activité physique durant la période des fêtes est indispensable pour optimiser ses chances de ne pas prendre de gras. Pour cela, rien de mieux que le cardio et les exercices avec une certaine intensité pour taper dans les graisses :

  • le combo course à pied / corde à sauter : 30 minutes de footing, une vingtaine de minutes de corde à sauter, c’est le duo gagnant le matin du 24 ou du 31 décembre pour prévenir l’orgie de nourriture des deux réveillons.
  • le work-out de Noël :  un mini-circuit ciblant les membres inférieurs et la sangle abdominale, tout en faisant travailler votre cardio. Une démonstration réalisée par le fit couple de la rédaction par ICI !
  • le HIIT : pour les plus téméraires, un entrainement fractionné à haute intensité. Les détails par !
  • Et pour ceux qui n’ont pas le temps, entre les visites chez les oncles et les grands-parents et les échanges de cadeaux, on vous donne une séance qui ne vous prendra que 20 minutes chrono ! Du cousu main !

Aucune excuse pour ne pas avoir une activité sportive efficace durant cette période délicate pour votre diététique. Il y en a pour tout le monde, tous les niveaux et pour tous les goûts.

Ainsi, il ne s’agit pas ici de vous faire peser vos aliments et compter vos calories avec précision. Ayez juste à l’esprit que les sept derniers jours de l’année doivent être négociés avec intelligence pour ne pas se retrouver avec une mauvaise surprise sur la balance au 1er janvier. Profitez lors des réveillons et de vos soirées en famille pour manger comme bon vous semble. L’important est de réagir les jours suivants votre dîner copieux et d’anticiper un maximum. Sans culpabiliser et avec un minimum de bon sens, vous ne regretterez pas de vous être lâché. C’est aussi simple que ça.