Like

Le mythe du magazine de mode

Tu le sais maintenant cher lecteur, Le Ticket Mode n’est pas un webzine comme les autres. Aussi, il semblait important d’aborder avec toi le sujet des magazines de mode aujourd’hui, pour mieux comprendre notre direction.

Source : julesfashion.com

Source : julesfashion.com

En tant que lecteur, on ne peut s’empêcher de faire ce triste constat aujourd’hui : l’image de la femme qui est peint dans les magazines de mode n’est clairement pas représentatif de la femme actuelle, la femme moderne. Au fond, comment peut-on définir la femme moderne ? Elle est indépendante, travaille, a des ambitions et est féministe… Du moins, il s’agit de la définition retrouvée sur le papier.

La femme, cette pouffe superficielle

Au fond, il n’y a pas qu’une définition de la femme moderne, mais plusieurs, puisqu’il n’existe pas qu’un seul type de femme. La femme moderne est aussi celle qui reste à la maison s’occuper de ses enfants, puisqu’il s’agit là aussi d’un étier à part entière. La modernité est plutôt une façon de vivre et de penser.

La modernité a également conduit à la libération sexuelle, ce qui pousse l’homme et la femme à afficher et assumer un peu plus ce qu’ils veulent. Aujourd’hui nous les femmes n’avons plus besoin de nous marier pour réussir. Tu me diras, heureusement cher lecteur, puisque nous aurions besoin de répondre à un de ces “Hé mademoiselle ton boule me chamboule” (bien évidemment, je force un peu la caricature, mais c’est normal).

A en croire certaines pages de nos magazines de mode préférés, nous serions des allumeuses potiches qui cherchons à mincir puis à assumer nos corps à longueur d’année. Vraiment ?

Que penser des hommes qui aiment la mode ?

Les articles qui vous sont dédiés messieurs, sont adressés à votre tendre moitié. S’il est vrai que vous avez parfois besoin d’être assistés (et vice versa bien évidemment, enterrons la hache de guerre), pourquoi ne pourriez-vous pas réaliser vos propre choix en matière de mode, et construire vos goûts ?

Dans un monde pourtant plus ouvert que par le passé, nous devons encore justifier nos choix et goûts en 2016 : “j’aime la mode, mais je ne suis pas gay !”. Non messieurs, aimer la mode ne justifie pas vos orientations sexuelles ou même votre milieu social.

De plus en plus de magazines de mode masculins émergent, preuve que la mode masculine tend tout de même, petit à petit, à se normaliser. Mais pourquoi ne pas mélanger les deux ? Nous cohabitons sur le même espace, partager un webzine ne devrait pas nous faire trop de mal.

Le mot de la fin

Là où je veux en venir, c’est qu’aujourd’hui la mode répond encore à beaucoup trop de préjugés qui sont finalement très souvent confirmés par les médias qui nous entourent. S’il est vrai que la femme est très souvent celle qui inspire le milieu de la mode, il faut arrêter de trop la féminiser.

La mode est aussi ce qui nous entoure, notre quotidien. Quand on s’y intéresse, on peut ne pas être expert et superficiel. On peut être juste curieux et/ou passionné.

La mode, comme chaque chose qui nous entoure a une histoire. Il est important de s’y intéresser pour contrecarrer ces inférences faites à son égard.