1

Le minimalisme ou l’art de la simplicité.

Le minimalisme kézako ? Aujourd’hui on vous propose de découvrir ce mode de vie qui incite à une vie plus simple.

 

Le minimalisme c’est quoi ?

Le minimalisme est un mode de vie adopté par des gens désireux de simplifier leur vie et de vivre en harmonie avec leurs propres valeurs. Il existe autant de manières d’être minimaliste que de personnes qui décident d’adopter ce mode de vie. Que ce soit une envie de ralentir, à cause de difficultés financières ou tout simplement pour changer sa manière de consommer, le minimalisme se plie à toutes les exigences. Si nous devions résumer le minimalisme en trois mots, ils seraient « Trouver l’équilibre ».

 

Le minimalisme et le besoin de temps.

Avez-vous déjà quantifié le nombre d’heures que vous passiez sur les écrans ? Réseaux sociaux, mails, séries ? Être minimaliste c’est prendre conscience du temps que l’on consacre à notre vie virtuelle au lieu de passer du temps avec de vraies personnes, des amis, des proches. Être minimaliste, c’est trouver un équilibre entre ces deux vies que nous menons tous de front sans que l’une prenne le pas sur l’autre (dans le mauvais sens).

 

Le minimalisme et le travail

Travailler plus pour gagner plus, vous avez sans doute entendu cet adage qui nous ferait presque culpabiliser de profiter quelques minutes de plus de notre pause déjeuner. Mais gagner plus est-ce vraiment être plus heureux ? Voici encore une interrogation que le mode de vie minimaliste pose. Le minimaliste se demande à quel point il a besoin d’argent pour vivre bien et heureux ? En avoir toujours plus, c’est passer plus de temps au travail plutôt qu’avec des gens que l’on aime ou sur une passion.

A méditer…

 

Le minimalisme et la société de consommation.

Le minimalisme incite les personnes à ne posséder que le strict nécessaire et départir des objets et choses superflus.

Le minimalisme n’interdit pas de consommer, mais incite à consommer plus intelligemment, en réfléchissant à chaque achat. Ai-je vraiment besoin d’une 14ème paire de chaussure ? Ai-je vraiment besoin du dernier I-phone alors que le mien fonctionne encore très bien ?

Consommer intelligemment c’est aussi faire que sa propre consommation ne nuise pas à l’environnement ou à autrui. La matière utilisée est-elle recyclable ? Participe-t-elle de près ou de loin à la pollution des océans ? La personne qui a fabriqué mon objet est-elle bien payée ? Bien traitée ? Se met-elle en danger pour mon propre plaisir de consommer ?

Autant de questions qui font réfléchir face à notre besoin de toujours plus consommer.

 

Le minimalisme et le besoin de ne « rien » posséder.

Dans une vie minimaliste, les personnes sont incitées à ne posséder que très peu d’objets. Au lieu de la quantité, c’est surtout la qualité qui prime.

Moins posséder c’est ne rien accumuler. Moins posséder c’est aussi moins de temps passer à ranger, faire le ménage et donc plus de temps pour les choses qui nous tiennent vraiment à cœur. L’accumulation d’objets peut également être source de stress. Vider son intérieur c’est obtenir plus d’espace, arrêter de penser au superflu et se recentrer sur soi et sur ses besoins vitaux.

 

Le minimalisme et soi-même.

Un des aspects du minimalisme revient à penser à soi-même et à l’instant présent. Passer un bon moment avec des amis en vivant l’instant et ne pas penser à ce que l’on doit ou devrait faire. Accepter son corps, ses qualités, ses défauts. Accepter les autres sans se poser plus de questions. Être en paix avec soi-même et ses valeurs.

 

Le minimalisme n’est pas un mode de vie accusateur des mauvaises pratiques que l’on peut avoir. C’est un mode de vie qui donne à réfléchir sur sa propre existence et son propre mode de consommation. C’est prendre conscience de ses propres besoins et vivre en harmonie avec ses valeurs. Être minimaliste c’est vivre librement l’instant présent et se départir du superflu qui peut nous compliquer la vie.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !