Maracas et Sombrero : Un week-end à Mexico

C’est au terme de 11h30 de vol depuis Paris et de deux plateaux repas insipides, que vous atterrirez à l’aéroport Benito Juarez. Enfilez votre sombrero, mettez vos lunettes de soleil, sortez la crème solaire ! A 2250m d’altitude, le soleil tape, et c’est pour notre plus grand bonheur. C’est parti pour 48h dans la Ciudad de Mexico, suivez le guide!

JOUR 1

Et puisque que nous venons d’atterrir à l’est de la ville, restons-y et poussons même le bouchon un peu plus loin pour rejoindre Téotihuacan.

C’est l’un des sites archéologiques les plus visités du Mexique, et l’on comprend vite pourquoi à la vue de ces pyramides immenses qui dominent le paysage. Les voir en photo est une chose, se retrouver devant en est une autre je vous l’assure ! Véritable cité, elle a été érigée aux alentours de 200 av. J.C. A son apogée, c’était la plus grande ville d’Amérique précolombienne, elle comptait alors plus de 200 000 habitants. Allée des morts, Pyramides du Soleil et de la Lune n’attendent que vous ! Il vous faudra fournir quelques efforts pour accéder aux sommets des pyramides. Entre le nombre incalculable de marches et l’altitude vous sentirez votre pouls s’accélérer, mais la vue sur le site et sur les alentours en vaut la chandelle ! Un lieu époustouflant !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tous ces efforts vous donneront faim. N’hésitez pas à vous aventurer hors du site, dans l’une de ces bicoques de tôle qui ne paient pas de mine. La carte ne diffère pas tellement d’un établissement à l’autre, les prix sont très abordables et vous aurez l’occasion de manger local dans un décor tellement typique ! Un délicieux moment d’authenticité. Faites l’impasse sur les desserts et prenez une pause healthy chez l’un de ces marchands ambulants qui proposent ananas, mangues, melons et pastèques découpés. Ça ne vaut rien et les fruits sont sucrés et exquis.

Retour dans les rues de la capitale ! Je vous emmène dans le centre historique de Mexico, le Zocalo. C’est le moment de flâner à travers les rues à l’architecture si mexicaine mais aux boulevards si américains ! Un subtil mélange des genres. Le Zocalo, aussi appelé Plaza de la Constitucion, est la 3ème place la plus grande du monde. Ne passez pas à côté de la Catédral Métropolitana, un véritable chef d’œuvre architectural.

Crédits photo : Clément MERCIER

Sans doute vos errances vous mèneront jusqu’à l’artère Isabel la Catolica. Vous trouverez forcément de quoi dépenser vos pesos mexicains. La majorité des enseignes présentes le sont également en France, mais bien sûr les collections, vous vous en doutez, n’ont rien à voir. Les inspirations mexicaines sont bien présentes, c’est l’occasion de repartir avec un pièce atypique en clin d’œil à ce voyage. Je vous propose une sélection de chez Zara, pour vous mesdames comme pour vous messieurs.

Terminez la journée chez Pata Negra. Par un verre, peut être un repas et sans doute un cocktail et une très bonne soirée ! Des groupes jouent en live, et à partir de 22h, c’est le DJ qui prend la relève. Une bonne adresse pour faire la fête ! Pourquoi j’ai choisi cet endroit ? La déco… L’amatrice de livres que je suis est tombée amoureuse de tous ces bouquins entassés en hauteur.

source image : chilango.com

Peu importe l’heure à laquelle vous terminerez votre soirée, prenez une chambre à l’Hostel Mundo Joven Catedral. Comme son nom l’indique, cette auberge se situe à deux pas de la cathédrale et bénéficie donc d’un emplacement privilégié. Mention spéciale pour son bar en rooftop avec vue sur le Zocalo. De 10€ pour le lit en dortoir à 40€ pour la suite, les prix sont très abordables et le petit déjeuner est compris. Ne passez pas à côté des fruits frais et des pancakes au sirop d’érable !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2

En avant, direction le Musée National d’anthropologie de Mexico ! A pied ou en métro, libre à vous de choisir de quelle façon vous souhaitez découvrir la ville. Sur place, prenez le temps d’admirer la danza de los voladores du haut de leur mat.  A l’origine, elle était destinée aux dieux. C’était une façon de leur demander de mettre fin à une période de sécheresse. Au milieu de cette place, entre musiciens et vendeurs de souvenirs en tout genre, vous trouverez forcément de quoi vous restaurer sur le pouce pour un prix dérisoire. Prenez des forces et entrons dans le vif du sujet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dès votre entrée, vous serez accueillis par cette immense fontaine au pied sculpté! Belle à regarder, elle apporte aussi un délicieux moment de fraîcheur dans la chaleur d’un après midi mexicain. Ensuite vous n’avez qu’à choisir vos salles : Les cultures du Nord, Les Mayas, Téotihuacan, libre à vous de découvrir toutes ces civilisations à travers de multiples salles et espaces, intérieurs comme extérieurs. Et rien ne vous empêche de faire une pause au bord du bassin entre deux salles, l’endroit est tellement agréable.

Crédits photo : Marine SAINT-VANNE

Entre poteries, coiffes, petites figurines et reconstitutions vous ne pouvez pas vous ennuyer. Vous ne pouvez d’ailleurs qu’en prendre plein les yeux! Ne passez pas à coté de la fameuse « pierre du soleil » et de ses 24 tonnes de lave basaltique sculptée! En sortant, arrêtez vous également à la boutique, de très belles cartes et posters sont à ramener à la maison.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour terminer la journée, retournons du côté du Zocalo et je vous laisse le choix pour le diner. Ca se joue entre Juego Canada pour les amateurs de tortas et jus de fruits frais, ou Argentalia, restaurant plus chic et cosy. Coup de cœur pour leurs empanadas au passage ! Alors, on fait quoi, on va où?

Ainsi s’achève notre escapade mexicaine. Je ne pouvais conclure cet article sans citer ce très cher Luis Mariano, et je ne peux que vous encourager à l’écouter.

Le seul désir qui vous entraîne
Dès qu’on a quitté le bateau,
C’est de goûter une semaine
L’aventure mexicaine
Au soleil de Mexico…
Mexico, Mexiiiiiiiicooooo
Please follow and like us:

1 comment on “Maracas et Sombrero : Un week-end à MexicoAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *