1

Ma cité va briller

29 juillet 2019, l’humanité a déjà utilisé l’intégralité des ressources que la nature peut générer en une année. Août 2019, l’Amazonie brûle aux yeux du monde entier. En 2005, les Psy 4 de la rime le disait déjà, le Monde est stone. Triste constat ou suite logique d’une planète qui ne cesse d’être piétinée et considérée comme une poubelle géante. 

Résultat de recherche d'images pour "plage dégueulasse"

Loin de vouloir vous miner le moral ou de jouer les parents donneurs de leçons, nous souhaitons juste contribuer nous aussi, à la prise de conscience qu’une planète propre est une planète durable et appréciable. Car comme le disait Kant « la nature fait, l’homme agit », alors agissons !

1 – Le commencement 

Les rues sont sales, les poubelles pas toujours remplies de ce qu’elles devraient contenir. Les encombrants sont laissés à l’abandon, discrètement… Pourtant il existe des dates prévues, des consignes de tri et de nombreuses personnes qui travaillent pour nettoyer, ramasser, embellir, restaurer, ce qui est une chance quand on voit l’état de certaines villes du monde comme Naples, Bakou ou Antananarivo. 

Le top 10 des villes les plus sales du monde Mais cela ne semble pas suffisant au vu des nombreuses photos qui circulent sur la toile. Mais que faire ? La logique voudrait que ce soit naturelle de jeter ses détritus à la poubelle. Sous peine d’entendre cette célèbre phrase « vous jetez tout par terre chez vous ? ». Les plus gênés ramasseront alors pour aller le mettre à l’endroit approprié. Et il y a ceux qui répondront « Quel est le problème ? Il y a des gens pour nettoyer, c’est leur travail »… belle mentalité ! Mais alors, au risque de se répéter, que faire ?

2 – Idée Brillante 

Comme pour la planète, la twittosphère et tous autres réseaux sociaux contiennent beaucoup de déchets. Des challenges inutiles et dangereux, des insultes, des règlements de compte mais passons. Car en cette rentrée, il faut être positif et rassembler les gens plutôt que ressasser sur la « bêtise humaine ».  

Tout a commencé avec le « Trashtag challenge », un défi comme tant d’autres mais d’utilité publique. Cela consiste à prendre en photo un lieu « sale », de le nettoyer et de reprendre une photo après. 

Résultat de recherche d'images pour "trash tag challenge"

Résultat de recherche d'images pour "trash tag challenge"

Enfin un challenge utile et qui rend service. Ce phénomène a grandi et s’est diversifié et cela fait du bien de voir une prise de conscience collective.

3 – Ma cité va briller

A l’origine, le film s’appelle « Ma cité va craquer ». Un long métrage mettant en avant des jeunes de cité, dans la difficulté du quotidien, entre chômage, dénigrement et bavures policières. Un film très connu des jeunes de banlieue dans les années 90. La nouvelle génération, portée par l’ancienne a décidé de changer l’image de chez eux en reprenant le concept du Trashtag challenge pour le nommer « Ma cité va briller ». Tout à commencé à Garges-les-Gonesses dans la Val d’Oise. Une fois terminé, ils ont décidé de « défier » les autres quartiers à en faire de même et le phénomène s’est répandu dans la France entière. Un élan qui redonne espoir et montre qu’ensemble on peut réussir à préserver notre Planète. 

Alors si des jeunes de 10 ans s’y sont mis, à quand votre tour ?

Rendez-vous sur Hellocoton !