Like

Londres vs Paris : le jeu des 7 différences

Même si les deux pays sont proches géographiquement grâce au tunnel sous la Manche, l’Angleterre et la France sont culturellement opposés. Un court voyage à Londres permet de saisir ces différences entre les deux pays et de s’imprégner de leur manière de vivre. Voici quelques oppositions entre les “rosbeefs” et les “froggies” !

 

differences-fete

  • Faire la fête

En France, on fait la fête très tard. On commence par l’apéro aux alentours de 20h, et l’on ne s’arrête de boire qu’aux alentours de 5 heures du matin, pour les plus déterminés ! La manière de faire la fête est une des différences les plus importantes entre nos deux pays. En Angleterre, lorsque l’on débarque comme touristes, il faut un temps d’adaptation. En effet, les anglais sortent du travail vers 18h et se rendent dans les pubs qui jalonnent la capitale. Il y en a littéralement à chaque coin de rue, c’est impressionnant !

La majorité boivent de la bière, mais la consommation de vin et de champagne s’est démocratisée depuis quelques années. Cependant, les boissons mélangeant les alcools et les cocktails sont quasiment impossibles à trouver dans les pubs. Passé 22h, la majorité des adultes rentrent chez eux, entre collègues. Ceux qui souhaitent continuer à faire la fête vont en boîte de nuit jusqu’à 2h du matin, mais rarement plus.

differences-metro

  • Les transports en commun

Une différence flagrante est la courtoisie présente dans les transports en commun en Angleterre. Là où les français poussent leurs congénères pour avoir une place plus vite, les anglais attendent bien que tout le monde soit descendu pour monter dans le “tube”. Même lorsqu’ils sont assis dans le métro, ils demandent à ceux qui sont debout s’ils veulent s’asseoir à leur place. Sans raison, juste par gentillesse ! Cela change clairement du métro français ! Le plan du métro anglais est radicalement opposé au notre, il faut faire très attention aux terminus, car l’on peut vite se retrouver à l’opposé de Londres ! Il ne faut pas être très grand, car la majorité des rames sont basses de plafond. Le “tube” est moins large, pour laisser plus de places debout aux heures d’affluence. Il est également plus difficile d’y frauder, puisqu’il faut valider sa carte en rentrant et en sortant ! De ce fait, il n’existe presque pas de contrôleurs, car ils n’auraient pas de travail !

differences-route

  •  Le code de la route

Déjà, les anglais conduisent à gauche. Et d’un point de vue de français, ça fait très peur sur la route. Dans le bus à deux étages, on dirait que celui-ci ne passera jamais en entier dans les rues, qui sont d’ailleurs étroites. Le plus dangereux est pour les piétons. Les passages piétons sont en pointillés, pas zébrés comme chez nous, on ne les voit pas de loin. Pour les étrangers, il est plus habituel de regarder d’un côté pour traverser, alors qu’il faut regarder de l’autre. C’est un temps d’adaptation. Les feux tricolores sont également différents de la France. Il y a un nombre de secondes, et un décompte sonore pour que les piétons puissent passer, c’est plutôt stressant ! Mais cela est à la fois utile pour les malvoyants et les malentendants !

differences-securite

  • La sécurité

La ville de Londres, hors quartiers sous la Tamise, est plus sécurisée que Paris. En effet, il y a des caméras absolument partout dans la ville, ce qui fait aussi baisser la criminalité. Même tard, il est plus agréable de se balader dans les rues, quels que soient nos vêtements. De plus, les anglais sont plus tolérants les uns envers les autres. Malgré ce qui s’entend au quotidien sur le racisme en Angleterre, les français n’ont pas ce sentiment, en comparaison à la France.  Le sexisme est également très pris au sérieux, et les amendes sont très salées si l’on tente de harceler qui que ce soit. Les anglais sont également très ponctuels et prennent la vie du bon côté, malgré leurs problèmes.

differences-prix

  • Les prix

Puisque les anglais ne sont jamais passés à l’euro, il existe une grande différence au niveau des monnaies. Le taux de change entre l’euro et la livre est tellement élevé cette année qu’il n’est absolument pas rentable d’acheter en Angleterre. Tout est plus cher, il faut faire très attention aux taux qui changent tous les jours. Même pour les natifs, le salaire minimum ne suit pas, comme cela peut le faire en Suisse. Les produits du quotidien restent chers. Cependant, la chaîne de supermarché Tesco est notre équivalent de Lidl ou Casino. Il y en a partout, parfois deux par rue, et les prix sont plus accessibles.

differences-heure

  • L’heure

Même s’il ne s’agit pas d’un décalage horaire terrible comme si l’on partait au Canada, il peut être difficile de s’y habituer la première fois. Il faut juste s’adapter aux horaires anglaises, aux heures de repas, et comme dit plus haut, aux heures de sortie. L’adaptation se fait très vite et n’empêche absolument pas de dormir correctement !

differences-nourriture

  • La nourriture

Il est bien connu que la nourriture n’est pas le point fort des anglais ! Sauf le fish&chips et le pudding, les anglais n’ont pas beaucoup de spécialités. Le plus dur pour les français est de s’adapter au petit-déjeuner. Même si beaucoup d’hôtels/restaurants proposent un petit-déjeuner du continent, la différence pour nos estomacs est conséquente ! Du salé dès le matin, ce n’est pas pour tout le monde ! Les sandwiches sont très courants en Angleterre pour les repas. En effet, celui du matin est si conséquent qu’il leur tient longtemps à l’estomac !

Avez-vous d’autres exemples de différences culturelles entre nos deux nations ?