Like

L’été sera musical sur la côte d’Azur

Le sable chaud, les restaurants en terrasse, le soleil… Le lot commun de chaque été sur la côte d’Azur. Mais si on y ajoutez un peu de piquant ? Les festivals de musiques pullulent tout au long de la saison. Mais il y a un concept, qui s’est perdu, et que Luc Lodens, a eu la bonne idée de faire revivre. Les soirées Jam sessions. Le principe est simple : une scène ouverte est mise à disposition, et chacun, qu’il soit musicien ou chanteur, peut venir se produire. Réhabilité depuis octobre dernier, le concept promet de répandre la chaleur tout au long de l’été.

C’est dans une brasserie de Mougins qu’à eu lieu le dernier évènement en date. Dès l’arrivée, le ton est donné : musique et bonne humeur, voilà les deux mots d’ordre.

Les clients affluent, la bière et le vin rejoignent la soirée. Tout le monde, ou presque, se connait. On se salue, même si l’on ne se connaît pas. La convivialité est à l’honneur. On entend un couple marié qui fête ses 22 ans de mariage. Leur gaieté est contagieuse, tour à tour, on se succède à leur table pour trinquer avec eux et les féliciter.

Luc partage la scène avec Jean Patrick

Ces soirées ne sont pas nouvelles. « Je participais déjà à ce genre d’événements dans la région, explique Luc, mais quand plusieurs établissements ont fermé, les soirées ont cessé. J’ai pris la relève personnellement pour qu’on puisse tous encore se retrouver. » Selon lui, l’esprit de partage est le plus important : « Professionnels, amateurs, novices… tout le monde est le bienvenu. »

Certains musiciens arrivent avec leurs instruments, mais batterie, guitares et micros sont déjà là, à disposition. En première partie, comme pour lancer la soirée, un groupe joue durant une heure, ce qui laisse à Luc l’occasion de circuler entre les tables pour noter l’ordre de passage des participants. Des groupes déjà existants s’inscrivent, d’autres vont réunir leurs talents occasionnellement pour partager la scène. « J’essaie de faire venir des nouveaux artistes de la région, ce qui leur permet de se faire connaitre», précise Luc.

Luc, organisateur de la soirée, rejoint la scène

Une photographe immortalise chaque moment fort de la soirée. C’est elle la photographe officielle des évènements Jam Session  (Nldr : Céline Rosso, toutes les photos sont d’elle).

Chacun des artistes a un style de musique différent du précédent, ce qui rend l’évènement encore plus riche. Luc lui-même partage la scène avec ses amis.

Une fois les estomacs remplis et la nuit tombée, les sons se font plus rythmés, la musique plus forte. Chacun se laisse happer par la joie ambiante qui circule. Une accumulation de personnes se forme autour de la scène. Certains dansent, d’autres chantent, ou applaudissent. Plus on avance dans la soirée, plus l’ambiance s’électrise.

Cendrine et Freddy enflamment la scène avec Highway to hell d’AC/DC.

Lorsque raisonne la sublime balade de Scorpions, Still loving you, notre couple qui fête ses noces de bronze, s’étreint dans une danse chaloupée des plus romantiques. Nous chantons ensuite tous de bon coeur lorsque retentit Hotel California de The Eagles, dont l’interminable et splendide solo est assuré par Luc. L’ambiance enfiévrée atteint son paroxysme lorsque deux chanteurs (Freddy et Cendrine), s’époumonent admirablement sur Highway to Hell d’AC/DC. Les esprits sont échauffés, les rires se font plus vifs, et les danses sont endiablées.

Bilan : la soirée est un succès, nous sommes conquis. Luc aussi semble ravi. Il attend d’autres confirmations de la part d’établissements pour continuer d’organiser ces soirées Jam sessions. « Cela ne les engage à rien, c’est moi qui m’occupe de toute l’organisation. Ca peut même leur faire de la pub, car ils profitent directement des retombées. En général, on me laisse faire un essai, qui est à chaque fois concluant », exprime joyeusement Luc.

Ce chef d’entreprise de 38 ans ne fait absolument pas ça pour en vivre, mais « par amour de la musique ». Selon lui, le fait de pouvoir réunir des personnes qui ne se connaissent pas, un soir sur scène, permet de créer de nouveaux liens musicaux et amicaux. Certains sont devenus comme sa famille. Des noms qu’il évoque particulièrement, un sourire aux lèvres, « Dawn, Jean Patrick, Stéphane, et Cendrine, que j’ai connu lors de ma première session Jam. Et Lili, dont l’absence s’est fait sentir ce soir ». La musique rapproche les gens, et c’est ce que Luc tente de transmettre.

Stéphane à la batterie

Vous êtes un particulier ou un établissement (pub, restaurant, brasserie…), et vous êtes intéressés par les soirées Jam Sessions, contactez Luc via la page Facebook Jam Session, ou par mail : jam.session.cannes@gmail.com

Rendez-vous sur Hellocoton !