5

Les cabines téléphoniques 2.0

Il est temps pour les cabines téléphoniques de prendre leur revanche. Délaissées au profit des téléphones portables, elles se sont longtemps retrouver seules, sans plus aucune utilité. Aujourd’hui, les choses changent grâce au bookcrossing (livre voyageur). Associations, municipalités ou bénévoles, ont su leur donner une seconde vie.

Tout le monde connaît l’émission « Un nouveau look pour une nouvelle vie », avec Cristina Cordula et son légendaire « Tu es magnifique ma chérie ! ». Et bien ici, on a un peu à faire à la même chose. On prend une cabine téléphonique qui se laisse aller depuis trop longtemps, et on lui apporte les modifications nécessaires pour la transformer complètement. Maintenant, vous ne pourrez plus passez à côté d’elle dans la rue, sans lui accorder un regard.

Cristina GIF - Find & Share on GIPHY

Une transformation qui consiste à en faire un véritable entrepôt de livre. Ce concept de bibliothèque de rue, basé sur le livre-échange, commence peu à peu à s’implanter en France. Bien connu du monde anglo-saxon, il est né aux Etats-Unis en 2001, arborant le nom de Bookcrossing. En Angleterre, son cousin s’appelle Little Free Libraries. Une famille qui s’est agrandie avec l’arrivée, en 2010, des Boîtes à lire dans l’Hexagone.

A l’initiative de bénévoles ou municipalités, le mobilier urbain est réutilisé pour mener des actions de partage et de proximité. Ce sont eux qui posent les étagères, rénovent la cabine et déposent les premiers livres. Ils s’occupent également de la gestion : s’assurer que les cabines et livres soient en bon état. Mais s’ils soignent le fond, ils soignent aussi la forme. Dans certaines villes françaises, les bibliothèques de rue sont de véritable œuvre d’art, pour la plupart très originales : tout en bois, en forme de ruche ou de maisonnette, des décorations environnantes etc…

Situées dans des lieux stratégiques tels que les parcs ou encore les arrêts de bus, les bibliothèques de rue ont pour volonté de rendre la culture accessible à tous.  Libre d’accès, le système se veut participatif : tout le monde peut venir porter ses livres, les déposer et en emprunter. Cela favorise l’échange entre tous les publics. Une pratique ludique et insolite qui s’aligne directement sur les actions engagées par les bibliothèques pour se rapprocher des usagers. Parmi elles, les lectures d’été organisées et le bibliobus.

L’avantage des cabines téléphoniques 2.0 c’est qu’il n’y a aucune contrainte. Pas d’horaires d’ouverture à respecter, on peut y venir à n’importe quelle heure. Pas besoin de faire un silence absolu, vous ne dérangez personne. Inutile de prendre une carte d’abonnement, l’accès et l’emprunt est totalement gratuit.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire… Allez parcourir les rues de vos villes à la recherche de ces cabines téléphoniques nouvelle génération.

The Hobbit Film GIF - Find & Share on GIPHY

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !