5

Le Ticket Mode se livre #13

Voilà le mois d’octobre bien entamé et Halloween arrive à grands pas ! L’occasion pour Le Ticket Mode de vous proposer un trio de livres adaptés à la saison. Du grand Stephen King, au célèbre Ray Bradbury en passant par l’original Patrick Carman, le choix s’offre à vous. En plus, ce soir, c’est les vacances ! Alors pas d’excuses pour ne pas bouquiner au coin du feu, et frissonner de peur.

La sélection de Fanny

Ray Bradbury – L’Arbre d’Halloween

La couverture suffit à poser l’ambiance : atmosphère Halloween garantie !

Peut-être le nom de l’auteur vous dit-il quelque chose. Peut-être avez-vous lu son célèbre Fahrenheit 451. Eh bien moi, je vous conseille de lire (également) celui-là. Cela fait déjà quelques années que j’ai tourné les pages de ce roman, et j’en garde un bon souvenir.

Si vous connaissez la plume de Ray Bradbury, cela ne vous étonnera pas : je l’ai trouvé très poétique. Une écriture légère, rythmée, qui sonne bien. L’Arbre d’Halloween aborde le thème de la fête des morts de manière très « pédagogique », aux travers des différentes traditions et époques ; le tout dans un univers de science-fiction. Un livre qui, en somme, est à la fois  enrichissant et rapide à lire : alors n’attendez plus.

Résumé :

Pour Halloween, Tom Skelton se déguise en squelette et parcourt la ville avec ses copains, en quête de friandises. Mais cette année, le jeune Joe Pipkin ne les accompagne pas. Où peut-il bien être ? Un homme inquiétant finit par leur ouvrir sa porte et va les entraîner dans un bien curieux voyage, de l’Egypte ancienne en Irlande, en passant par Paris et le Mexique, à la découverte des mystères de cette fête des morts. Ainsi, peut-être Tom et ses amis retrouveront-ils leur copain Joe et perceront-ils les secrets de l’Arbre d’Halloween ?

Patrick Carman – Skeleton Creek

Original, immersif. Voici les adjectifs qui me viennent en tête lorsque je repense à cette lecture.

Soyez sûrs d’être tout de suite pris dans l’histoire, vous vous mettrez certainement à la place du personnage puisque ce livre est écrit sous la forme d’un journal intime. Une proximité poussée à son maximum grâce à la décision originale de Patrick Carman de glisser au fil des pages des liens de vidéos qui animeront votre lecture.  Ambiance sombre, tension palpable, ce concept de livre-interactif nous plonge complètement dans l’atmosphère du bouquin. Vous y trouverez également beaucoup de références littéraires. Pour la plupart, il s’agit d’Edgar Allan Poe, mais cela passe aussi par Dracula, Dr Jekyll et Mr Hyde, et bien d’autres encore. Preuve supplémentaire que Skeleton Creek est parfait pour la saison d’Halloween.

Attention : il s’agit d’une trilogie, mais chaque tome est rapide à lire.

Résumé :

Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes.

Avec Sarah, ma meilleure amie, j’ai tenté de percer un sinistre secret. J’ai failli en mourir. A présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C’est à peine si j’ose croire à ce que j’ai vu et entendu.

Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m’efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. A chacune de ses découvertes, elle m’envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette. Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité.

Mais, nous le savons, rien n’est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme Skeleton Creek.

Stephen King – Ça

J’admets, je n’ai pas lu ce livre en entier, mais je suis en train (alors ça ne compte pas) !

Inutile de présenter l’auteur, tout le monde connaît Stephen King. Un incontournable de la littérature et indéniable maître de l’horreur (oui, je sais, il y en a d’autres, mais le King fait tout de même partie des plus célèbres).

Quoi qu’il en soit, Ça est parfait pour Halloween puisqu’il réunit suspense, angoisse et cauchemars. Malgré un début de lecture lent, l’histoire se débloque petit à petit jusqu’à atteindre l’excellence de Stephen King et sa maîtrise des récits. Une histoire d’horreur sous un fond d’amitié. J’ai hâte de voir où le Club des ratés va me mener au fil des pages ; car même si j’ai vu les films, rien ne vaut l’original.  

Résumé :

Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du « Club des ratés », comme ils se désignaient, ont été confrontés à l’horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapis dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans…

Vingt-sept ans plus tard, l’appel de l’un d’entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l’horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité.

Rendez-vous sur Hellocoton !