Like

La poupée robot à “violer”… Quand la science va trop loin !

Roxxxy c’est son petit nom. Et pour quelques euros, n’importe quel homme pourra désormais violer, autant de fois qu’il le désire, cette poupée robot. Cela vous choque ? Ca tombe bien, nous aussi ! Retour sur cette innovation, complètement insensée, qui a fait un énorme bad buzz !

Truecompanion

Ces dernières années, la robotique a fait de véritables progrès. Si certains bénéficient des robots pour être aidés dans leurs tâches domestiques, d’autres doivent apprendre à travailler avec. Mais pas que… Que diriez-vous d’un robot sexuel pour assouvir tous vos désirs les plus fous ?

C’était il y a quelques semaines, la société Truecompanion annonçait avoir mis au point son tout dernier robot sexuel, prénommé Roxxxy. Semblable à une poupée gonflable, celle-ci est toutefois dotée d’une intelligence artificielle. Et avec ses 5 personnalités comme “Frigide Farrah”, plutôt timide et réservée, une chose est sûre, vous ne vous ennuierez pas ! Bon sachez toutefois, messieurs, que cette fausse merveille a un prix… Pas moins de 8600 euros ! Alors, si on espère bien que le prix en refroidira plus d’un, cette “invention” – dont on aurait pu largement se passer – pose de nombreux problèmes d’éthique !

Truecompanion

Pour Laura Bates, ça ne passe pas !

Il s’en sera fallu de peu pour que les mouvements féministes s’emballent et surtout s’indignent. Dans une tribune du New York Times, Laura Bates expliquait son mécontentement face au nouveau gadget de la marque. Cela favorisait inévitablement à banaliser le viol – qui rappelons le, est un acte criminel !

Face au tollé général qu’a suscité l’objet, l’entreprise n’a pas tardé à s’exprimer et démentir. Truecompanion a affirmé être en totale adéquation avec les propos de Laura Bates et souligné que leur robot n’a jamais été conçu pour être violé. Sans tarder, ces derniers ont directement changé la description de leur produit, sur leur site de vente, expliquant que Roxxxy  permettait aux hommes de “comprendre comment devenir intime avec un partenaire”. Peut-on vraiment leur laisser le bénéfice du doute ?

Truecompanion

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !