Like

Le maquillage bouleverse-t-il les genres ?

Depuis quelques temps le maquillage se démocratise, notamment grâce à quelques enseignes qui le normalisent. ASOS fait partie de ces acteurs qui brisent les codes : l’enseigne a créé un véritable buzz avec sa marque MMUK MAN qui promeut maquillage et soins pour hommes.

@mmukman

“L’homme doit-il oui ou non se maquiller ?”, “Ca y est, le make up n’est plus réservé qu’aux drag queen !”, “De toute façon c’est purement marketing, et puis c’est cher.”, “Le maquillage ça fait gay.” … Vraiment ? A travers un bon nombre d’articles, on peut se rendre compte combien le monde juge, et oublie rapidement son histoire. On décortique ça pour vous.

“Le maquillage, ça fait gay”

Non, le maquillage n’est pas exclusivement réservé aux femmes et aux gays. Il est parfois utilisé de façon pratique, ou simplement pour sublimer le corps. De nombreux métiers “nécessitent” d’ailleurs que les hommes se maquillent. Je pense notamment aux acteurs, aux présentateurs TV, aux magiciens, aux danseurs … En bref, à tout ce qui touche spectacle et visuel. Et souvent, il faut bien le dire, le maquillage masculin rend totalement sexy.

Johnny Depp pour Sauvage de Dior. Source : nonmercimadame.com

Pourquoi mettre une étiquette à ce qui peut paraître différent ? Tout comme l’habit ne fait pas le moine, le maquillage ne fait pas la personne. Une fille qui se maquille ne le fait pas forcément parce qu’elle est superficielle, il en est de même pour l’homme qui lui aussi, a droit de prendre soin de lui et de se sublimer.

J’ai pendant très longtemps bossé dans un cabaret. Du coup, forcément, je me maquillais pour mes spectacles. C’est comme ça que je me suis découvert cette passion ! Et puis un jour, j’ai décidé de suivre une formation, et j’ai été repéré par M.A.C. Je n’ai pas été jugé parce que j’étais un homme, et on ne m’a pas non plus collé d’étiquette. J’ai été repéré, parce que j’avais du talent. – Benoit , maquilleur professionnel –

“Ca y est, le make up n’est plus réservé qu’aux drag queen !”

Faux ! Il n’a pas fallut attendre qu’ASOS (et d’autres enseignes du genre) sortent une gamme de maquillage pour hommes pour que, ça y est, ce soit la fête du slip et que les choses se démocratisent. Vous ne le saviez peut-être pas, mais l’histoire du maquillage masculin remonte à bien des siècles, bien avant que les Drag Queen n’apparaissent.

L’homme préhistorique serait, d’après les dires, le premier à avoir utilisé ce qu’on appelle aujourd’hui le body painting. On retrouve la première trace écrite du maquillage dans la Bible, et les premiers accessoires cosmétiques retrouvés par les archéologues datent de 5000 avant J-C … Autant vous dire que nos ancêtres doivent bien rigoler quand ils nous voient sortir des “nouveautés”.

Source : pinterest

Dans les adeptes du maquillage, on retrouve les égyptiens qui utilisaient le rouge à lèvre pour empêcher le diable d’entrer dans leurs corps, mais aussi le khôl pour les protéger du mauvais œil. On retrouve également les Croisés, les Aristocrates du Ier, XVIIème, XVIIIème et IXXème siècle. Ou encore les morts, qu’on maquille pour donner un effet “bonne mine”. Pour ne citer qu’eux.

“De toute façon c’est purement marketing, et puis c’est cher.”

J’aurais presque envie de dire “c’est l’hôpital qui se fout de la charité”. Le marketing a envahi nos vies aujourd’hui, et touche de plus en plus de domaines. On paie plus souvent les marques plutôt que des produits, et le maquillage féminin n’échappe en rien à tout ça. Si certaines femmes sont prêtes à mettre 30€ dans un rouge à lèvres, pourquoi les hommes ne pourraient-ils pas mettre 21€ dans un crayon à barbe et sourcils ?

Gamme de prix pour des produits pour les sourcils chez Sephora.

“L’homme doit-il oui ou non se maquiller ?”

C’est  bien connu : chacun fait ce qu’il veut de son corps. Qui sommes nous pour juger ce que fait l’autre ? Un homme qui se maquille, ou porte une jupe est-il un danger pour la société ? Alors que nous sommes dans une ère où l’on prône le body positive et le naturel, nous en sommes encore à nous poser ce genre de questions. Est-ce que ce monde est sérieux ?

Source : giphy.com

Rendez-vous sur Hellocoton !