Like

La petite histoire #22 : Lady Di, le destin d’une princesse

Toutes les petites filles rêvent de devenir une princesse à l’image de Cendrillon, Belle, ou Aurore… mais la réalité est parfois bien loin du conte de fées. Il y a vingt ans déjà le destin d’une princesse, bien réel a basculé. Diana, Princesse de Galles, nous quittait. Qu’a t’elle laissé dernière elle ? Pourquoi a t’elle tant marqué les esprits ?

Il était une fois : une princesse pas comme les autres

Diana France Spencer voit le jour le 1er juillet 1961 à Sandringham. Issue d’une noble famille anglaise, la jeune fille vit une enfance heureuse jusqu’au divorce houleux de ses parents. De nature enjouée et généreuse, elle passe ses journées à faire rire ses amies et à lire des romans à l’eau de rose.

ynet

C’est à l’âge de 19 ans que son destin prend un autre tournant, car la jeune Diana devient alors Princesse de Galles en épousant le prince Charles le 29 juillet 1981. Les noces furent célébrées à la cathédrale Saint-Paul à Londres devant pas moins de 35 000 invités. Mais si le monde entier avait les yeux rivés sur la jeune femme, elle avoua plus tard qu’elle ne pensait qu’à une seule personne : Camilla Shand.
Grand amour de Charles, évincée pour son franc-parler et son manque de sang aristocratique ; Camilla ne tardera pas à reprendre sa liaison avec le Prince Charles, précipitant par la même occasion Diana dans une douloureuse situation. Malgré la joie que lui procurait ses deux fils, William né le 21 juin 1982, et Henry né le 15 septembre 1984, la Princesse de Galles supporte difficilement les contraintes d’une vie à la cour, l’échec de sa vie conjugale. A la suite de la naissance de son fils aîné, Diana fit une dépression, puis atteinte de boulimie elle récidivera les tentatives de suicides.

the inquisitr

Le Prince et la Princesse de Galles se séparent le 9 décembre 1992 et le divorce est  prononcé le 28 août 1996. 1 an plus tard, le 31 août 1997, la princesse de Galles meurt dans un tragique accident de voiture à Paris.

Le combat d’une vie : son héritage

Outre son destin “tragique”, Diana était une femme moderne qui a mal mené le protocole, mais qui a également su conquérir le cœur du monde entier et montrer l’exemple. Un héritage que ses fils perpétuent en son hommage.

daily express

Femme engagée,  elle nous a d’abord impressionné en avril 1987, lorsqu’elle fut photographiée alors qu’elle touchait une personne atteinte du SIDA, prouvant ainsi au monde entier et aux plus récalcitrants que l’isolement auquel les séropositifs étaient “forcés” n’était pas justifié.

rarehistoricalphotos

« En 1987, lorsqu’une large partie de la population croyait qu’il était possible de contracter le sida par de simples contacts, la princesse Diana s’est assise sur le lit d’un malade du sida et lui a serré la main. Elle a montré au monde que les séropositifs ne méritaient pas l’isolement mais la compassion. Ces prises de position ont contribué à faire évoluer l’opinion mondiale, à donner espoir aux séropositifs et à sauver des vies. »

Bill Clinton

A la fin du conflit bosniaque, elle est vivement touchée par les dégâts qu’engendraient les mines antipersonnel sur les enfants. Diana, accompagne le réseau des survivants des mines terrestres (en anglais Landmine Survivor Network) sur le terrain, afin de juger l’ampleur des dégâts et d’apporter tout son soutien aux victimes. Usant de son influence, la princesse de Galles mit en lumière l’impact sur l’humain de ses mines terrestres, mais contribua également au projet de loi concernant les mines terrestres et la signature du traité pour l’interdiction des mines antipersonnel (traité d’Ottawa) le 3 décembre par 122 pays.

pinterest

centerblog

« Tous les membres de cette assemblée seront reconnaissants à la princesse de Galles de nous avoir révélé le coût humain des mines antipersonnel. La meilleure façon de prendre en compte son action ainsi que celle des ONG qui ont lutté contre les mines, c’est de voter le projet de loi et d’ouvrir ainsi la voie à l’interdiction mondiale des mines. »

Robin Cook, ministre des affaires étrangères

L’après Diana : une aire de révolution

Même si la mort de Diana a touché le monde entier, ce sont ses actions qui ont marqué les esprits. La monarchie n’est pas sortie indemne après le passage du tsunami Diana. Elle a renversé de nombreux tabous, tels que le divorce et le mariage arrangé. Sans elle, le prince William n’aurait jamais pu épouser Kate Middleton, les séropositifs auraient aujourd’hui une image plus négative dans la société anglaise et surtout une famille royale poussiéreuse en marge de son époque.

paris match

Pour en savoir plus sur cette femme au grand cœur, découvrez les témoignages poignants de ses fils.

Rendez-vous sur Hellocoton !