10

La petite histoire #66: La Piña Colada

 

Ola chicos y chicas ! En direct de la mer des Caraïbes… si seulement, à Porto Rico plus exactement, je vous emmène par cette belle journée d’été, à l’origine de l’onctueuse Piña Colada.

© 1001 cocktails

Espagne vs Porto Rico

Telle celle du Cosmopolitan, voici une histoire où tout le monde semble être à l’origine de la Piña Colada… Mais au final, ce qui compte, ce n’est pas qui a eu l’idée mais bien que l’idée soit née et que nous puissions déguster aujourd’hui ce  délicieux cocktail !

Ricardo Luis Malave Gracía alias « El Juego », barman dans la célèbre ville espagnole de Barcelone prétend avoir inventé la Piña Colada. En effet, il aurait transmis sa recette lors d’un séjour à Porto Rico. Mais, selon les rumeurs de la ville de San Juan, ce cocktail aurait bien vu le jour dans les faubourgs de Porto Rico. Et vous savez quoi ? L’histoire de la paternité de ce cocktail ne s’arrête pas là ! Ramon Monchito Marrero, barman au célèbre Hilton de cette même ville, prétend, lui aussi, avoir créé, un 15 août 1954, cette fameuse noix de coco alcoolisée ! Cela lui aurait pris 3 mois avant d’arriver au dosage parfait !

© Canal Monde, Porto rico

Quelle que soit son histoire, cette recette est belle et bien apparue, sous sa première forme, le 16 avril 1950 au sein du New York Times. Alors, peut être que « nos inventeurs » ont été inspirés par cette version afin d’y apporter leurs améliorations. Personnellement je parierai sur  Ramon !

© Variety

Derrière chaque cocktail se cache une célébrité

© Hilton, Porto Rico San Juan

Notre célèbre cowboy, Marion Robert Morrison, plus connu sous le nom de John Wayne, acteur américain (1907-1979) tombe sous le charme de ce mélange tropical. Étant client du Hilton de San Juan, mais avec sa « people touch » en plus, il va de très largement contribuer au rayonnement de cette boisson ; à l’image d’Ernest Hemingway avec le Bloody Mary et le Mojito !

© Time, John Wayne

Quand on s’appelle coco…

© Bar Solutions

Je vous présente Coco Lopez qui, je vous le donne en mille, fabrique de la crème de noix de coco. Alors, si je vous dis qu’il habite à Porto Rico, que la Piña Colada connaît un succès fulgurant, que dans la Piña Colada il y a de la crème de noix de coco, Coco Lopez est donc… ? Un homme riche je vous le concède, mais surtout l’homme qui a fait que le Piña Colada est devenue la boisson nationale de Porto Rico en 1978. En effet, jour de « fête alcoolisée nationale », lors de la vente de la 3 millionième Piña Colada, il offrit à Ramon Monchito Marrero une télévision couleur créant, avant même la naissance de ce mot, le « buzz » autour du cocktail.

© Chilled Magazine, Ramon Monchito Marrero

Sous le soleil… fondent les calories

Du moins, c’est ce que certains se plaisent à véhiculer comme fantasme  ! Et ce serait bien qu’ils aient raison mais … Non. Ce qui est bien dommage car notre fameux « ananas pressé », traduction littérale de Piña Colada, contient autant de calories qu’un cheeseburger d’après « Sciences & Avenir » 🙁

© Cuisine AZ

La recette selon Villa Schweppes

  • Rhum portoricain blanc 5 cl ;
  • Jus d’ananas 6 cl ;
  • Crème de coco 3 cl ;
  • Ananas 1 tranche ;
  • 1 Cerise confite.

La Piña Colada a sa propre chanson

(…) “If you like piña coladas and getting caught in the rain

 If you’re not into yoga, if you have half a brain

 If you like making love at midnight in the dunes of the cape

 Then I’m the love that you’ve looked for, write to me and escape” (…)

Rupert Holmes, Escape / The Piña Colada Song, 1979

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Rendez-vous sur Hellocoton !