3

La petite histoire #70 : Oktoberfest

Guerres, drames, crises économiques, épidémies, Muenchener Oktoberfest (traduisez : « fête d’octobre » de la bière) à Munich lancée en 1810 a connu les aléas de notre histoire. Mais aujourd’hui, le temps a laissé place à la plus grande fête pompette et joyeuse célébrée, chaque année, dans le monde entier entre le 3ème week-end de septembre et le 1er week-end d’octobre … Mais pourquoi ce créneau ?

©site-de-lernzauberei-jimdo

1810 : un mariage donne naissance à un nouveau folklore

©site-de-lernzauberei-jimdo

En hommage au mariage de Louis 1er de Bavière  et de la princesse Thérèse de Saxe-Hilburghausen voilà comment s’est imposée la fête de la bière. Le 12 octobre très exactement la vie a uni ces deux tourtereaux pour mieux entretenir les goulots ! La Wiesn doux surnom de Theresenwiese, « la prairie de Thérèse » accueillait ainsi 5 jours plus tard soit le 17 octobre, les festivités. La contraction Oktober-Festen en Oktoberfest est apparue naturellement. De plus, les stocks de bière, boisson typique de Munich, devaient  être écoulés par les brasseurs avant l’hiver. Alors rien de tel qu’un mariage princier pour rincer les gosiers ! Aujourd’hui sur la belle prairie, les festivaliens peuvent alors découvrir les 14 tentes géantes des meilleurs breuvages houblonnés, les biergartens « brasserie en plein air », attractions et autres boutiques. 

O’zapft is !

©Rakuten

La tradition veut que 12 coups de canons lancent les festivités. « O’ zapft is », la bière est tirée, s’exclame alors le maire de Munich afin d’officialiser l’ouverture couplée au tirage d’une chope. C’est d’ailleurs en 1950, à l’époque du maire Thomas Wimmer, que sera institué ce rituel d’inauguration. La Maßkruge appelée normalement Märzenbier, bière de Mars, sombre, au goût unique, élaborée pour Oktoberfest en est la boisson typique. 

©wiesnkini-maire-dieter-reiter

Sur ces dernières années, ce sont plus de 6 millions de visiteurs qui ont été recensés lors de ce festival bavarois. Avant tout, cela reste une fête folklorique, populaire et foraine au cours de laquelle les Munichois viennent célébrer en famille les traditions bavaroises. Paulaner, Augustiner, Hofbräu, Hacker-Pschorr, Löwenbräu, Spaten-Franziskaner-Bräu demeurent les 6 plus grands brasseurs sélectionnés afin de vous enivrer.

Aller à la foire ou la faire… Finalement vive la Bavière

©lonely planet

Dès sa création, en 1810 donc, Oktoberfest va permettre de relancer l’économie agricole bavaroise. Malgré des années sombres empêchant sa célébration (guerre contre Napoléon en 1813, épidémies de choléras quelques décennies après et d’autres dates) dès 1819, l’affairement prit place. Le premier carrousel avec manèges et balançoires fût inauguré. La clôture des festivités s’effectuait par la traditionnelle course de chevaux attendue dans toute la Bavière. D’immenses cortèges en habits traditionnels : dirndl, lederhose & chapeaux perdurent avec un record en 1966 de 7km. Calèches traversant Munich avec des tonneaux de bière géants, musiques typiques, la fierté de l’identité bavaroise continue au fil des âges.

Et si nous buvions une dernière chopine

©Bayern de Munich

« Voici le bon grain. Le manger est à la portée de tous les imbéciles mais notre seigneur, dans sa divine sagesse, a prévu une meilleure façon de le consommer. Et levons une prière de remerciements à notre créateur qui, dans sa bonté céleste, nous a donné… la bière ».

Extrait du film Robin des Bois Prince des Voleurs, Frère Tuck

Rendez-vous sur Hellocoton !