Like

La Petite Histoire #64 : Les Solidays

L’année dernière, le festival célébrait ses 20 ans. Il revient pour une nouvelle édition avec une programmation de folie regroupant le groupe mythique Suprême NTM, Lomepal, Thérapie Taxi, Angèle ou encore Macklemore. Solidays ouvrira ses portes du 21 au 23 juin au Parc de Longchamp à Paris. 3 jours pour profiter de la musique et soutenir les bénévoles lors de ce festival solidaire.

Free your mind

Le festival voit le jour en 1999, une première édition lancée par son fondateur et directeur Luc Barruet. Cette année sera marquée par des intempéries violentes qui n’ont pas su décourager les 52 000 festivaliers présents.

Les Solidays, c’est surtout une manifestation de lutte contre le SIDA organisé avec Solidarité Sida. Il faut savoir que l’ensemble des bénéfices du festival sont reversés à des « associations de lutte contre le sida, à des programmes de prévention et d’aide urgence aux malades, dont certains spécifiquement créés pour l’Afrique« .

Les Solidays, c’est aussi des artistes présents pour soutenir les bénévoles et récolter des fonds. Il faut savoir qu’ils acceptent un cachet réduit ou peuvent se produire bénévolement par solidarité.

C’est en 2001 que la Région Île de France devient le partenaire principal du festival, un soutien précieux pour financer la lutte contre le sida. C’est un coup dur pour le festival solidaire en 2007. Il connaît une nette baisse de participation. Une chute qui impacte directement le financement des programmes d’aide aux malades.

Des programmes essentielles pour aider les malades dans leur quotidien, mais aussi pour l’accès aux soins à tous et continuer à faire avancer la recherche. Il faut savoir qu’aujourd’hui encore, « seul un malade sur deux a accès aux traitements antirétroviraux« . Solidays c’est un rendez-vous essentiel pour l’association qui sert de caisse de résonance pour l’appel à la mobilisation et montrer aux décideurs qu’il est primordial de financer les fonds pour le Sida, la tuberculose et le paludisme.

21 ans. Il fut un temps – le mien – où c’était l’âge de la majorité, et donc incidemment, paraît-il, de la maturité.Solidays est de fait majeur (et vacciné, on se tue à vous le rappeler). Et mûr aussi, fort de sa longue expérience qui en fait un vétéran des festivals. La différence toutefois, c’est que l’on a beau être vétéran, ça ne signifie pas pour autant que les batailles soient terminées, loin de là.Et nous revoilà donc, aussi frais qu’aux premiers jours sur nos vieux chevaux de bataille, notamment l’accès aux médicaments pour tous.Bienvenue, une fois de plus, sur le théâtre de nos opérations.Et puisque je parle de théâtre, merci à tous de permettre à cette pièce – que nous rejouons inlassablement – d’exister. C’est la solidarité, aujourd’hui plus encore qu’hier, qui nous permettra de sauver ce qui peut encore l’être.Vous l’aurez compris, je serai cette année encore à Solidays. Et vous ?

Antoine de Caunes, président d’honneur de Solidarité Sida
Programmation de l’édition 2019 Solidays
Rendez-vous sur Hellocoton !