2

La petite histoire #51 : la Truffe

Voyageons à travers les âges, voyageons à travers l’histoire, là où la truffe est née. Cette petite histoire du diamant noir de la gastronomie française ne manquera pas de nous surprendre. Plongeons alors ensemble dans les méandres d’un vieux grimoire…

Les mythes & légendes de la Truffe

Du Périgord…

©bretony vefblog

« Un beau jour, un bûcheron du Périgord recueillit chez lui une pauvre vieille femme, mourant de faim et de fatigue, et lui donna à manger une de ses plus belles pommes de terre. Pour le récompenser, la vieille dame, qui n’était autre que la fée du Périgord, transforma la pomme de terre en un légume noir comme l’ébène et parfumé comme la rose, et en dispersa dans tout le jardin : « Va, continua la fée, cours à ton jardin, tu trouveras plein de ces pommes précieuses dont personne ne connaîtra jamais la graine, c’est un trésor que je te donne ». A ces mots, le bûcheron courut au jardin et, émerveillé, décida de récolter les plus belles pour les porter au village. Très vite, ces truffes firent la fortune de notre homme qui, mourant, légua à ces enfants un empire d’or et d’argent. Mais les enfants, peu enclins à poursuivre les efforts paternels, dilapidèrent son or et se désintéressèrent des truffes, comme des pauvres vieilles femmes. C’est ainsi qu’un jour, ils demandèrent à leurs valets de battre l’une d’entre elles venue les importuner. Or c’était la fée du Périgord… Les pommes précieuses s’enfuirent alors du petit jardin et, malgré le mur qui l’entourait, se dispersèrent dans tout le Périgord. Quant aux fils du bûcheron, ils furent, dit-on, changés en porcs et condamnés à chercher les pommes de la fée… »

Source : www.comptoirdestruffes.fr/content/9-histoire-de-la-truffe

… À l’Olympe

©galerie imagine

« Héphaïstos, dieu forgeron, tira de son tablier de cuir une boule de houille à laquelle il donna sa couleur et sa substance. Dionysos lui offrit son renouvellement saisonnier et Aphrodite, un soupçon de sublimité amoureuse. Ariane l’enfouit sous une couche d’humus entre deux chênes. Zeus, d’un éclair, fertilisa la terre, donnant naissance à ce mystérieux champignon ». 

Source : http://www.truffe-passion.fr/spip.php?article186

Petite chronologie de la Truffe

©gourmetpedia

Mais, revenons en à notre Tuber Melanosporum, un aphrodisiaque supposé (forcément, Aphrodite étant passée par là…). Le moyen-âge et la religion catholique ne lui font pas la part belle suite à ses prétendues vertus. Et pourtant, son origine remonterait sans certitude aucune à l’Egypte ancienne. Le temps passe et elle devient si abondante, qu’au 19ème siècle elle est aussi présente dans les mets que nos bons vieux légumes. Puis, au 20ème siècle, les guerres font des ravages sur nos terres et la culture de la truffe est loin d’être prioritaire. Ainsi, « de bonne guerre » la truffe se transforme en un produit rare donc cher.

La Truffe & ses origines géographiques variées

 

 

©Les Lodges en Provence by Richerenches

De France et de Navarre… perdu ! De Provence, du Vaucluse, ces deux là n’étant pas très loin, du Périgord, si vous avez suivi ce qui s’est dit juste au-dessus, du Quercy, de Bourgogne et Beurk _ veuillez m’excuser _ mais plus récemment aussi de Chine, voilà d’où notre diamant noir tient ses origines. De parti pris, je vous emmène ainsi à Richerenches dans le Vaucluse. D’ailleurs, vous pouvez constater que dans mon dernier article, aux merveilleux « Lodges en Provence by Richerenches», l’histoire prend place dans ce petit village qui ne l’est pas tant que ça finalement… Et, en passant par là, je vous republie le petit programme concocté par les Lodges en Provence.

©Les Lodges en Provence by Richerenches

Le Ban des Truffes de Richerenches

 

©Les Lodges en Provence by Richerenches

©truffe confréreriedng

À Richerenches donc, prend place chaque année le plus grand marché d’Europe de la truffe noire. La levée du Ban des Truffes marque l’ouverture de la saison. Les membres de « la Confrérie du diamant noir et de la gastronomie » font ainsi leur proclamation. Une fois la messe aux truffes réalisée, ques négociations commencent  le 3ème samedi de novembre jusqu’à la mi-mars. La messe aux truffes y est ainsi célébrée le jour de la Saint Antoine, patron des trufficulteurs. Suite à son marché, mais aussi grâce à sa production, Richerenches fût déclarée par le Conseil National des arts culinaires, « Capitale de la Truffe de qualité ». Au passage, n’oubliez pas, le Beaujolais nouveau c’est le 3ème jeudi de ce mois aussi.

©wikipédia

« Truffement » vôtre

« La précieuse truffe incite manifestement au lyrisme bijoutier ». Jean-Anthelme Brillat-Savarin, Avocat, homme politique, Chef Cuisinier, Ecrivain, 1755-182

©champagne.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !