3

La petite histoire #50 : le Slender Man

Halloween… Soirée fétiche des amateurs d’horreur, elle est souvent synonyme de frissons. Alors quoi de mieux pour plonger dans le monde des morts que de parler creepypasta ? Le Ticket Mode a choisi, spécialement pour vous, celle du Slender Man. Cette légende urbaine fait parler d’elle, mais la connaissez-vous vraiment… Si vous n’avez pas peur des forces obscures, cet article est pour vous.

Forme humanoïde qui semble sortir tout droit de l’au-delà, le Slender Man est devenu au fil des ans, la creepypasta la plus connue. BBC considère même le personnage comme « le plus grand mythe du web ». Cette légende urbaine, diffusée sur internet, n’est pourtant pas si vieille. Son histoire commence en 2009, sur le forum anglais Something Awful.

La naissance d’une légende

Nous avons tous connu cette discussion de groupe, qui donne naissance à des délires improbables. C’est un peu ce qui s’est passé pour le Slender Man. Sur le forum de Something Awful, un internaute demande à ses confrères de modifier des photos, en y incorporant une créature surnaturelle. Aussitôt dit, aussitôt fait, Victor Surge, de son vrai nom Eric Knudsen, poste sa création. Et comme mieux vaut deux fois qu’une, il propose plusieurs images, toutes sur le même « thème ». Dessus, un groupe d’enfant accompagné d’une créature à silhouette allongée. Histoire de pousser le vice encore plus loin, Victor Surge ajoute une description du personnage. Cette dernière est censée venir de témoins des enlèvements d’enfants représentaient sur le montage. S’y ajoute un nom : celui du Slender Man.

Black And White Creepypasta GIF - Find & Share on GIPHY

Rapidement, le personnage fictif devient un mème internet repris par tout un tas de personne.

Un mythe préexistant

Tout chef-d’œuvre possède une muse. Même si l’information n’est pas confirmée, on note tout de même un rapprochant entre le personnage de Victor Surge et ceux de légendes déjà existantes.

Parmi les possibles sources d’inspiration, on retrouve le folklore allemand du 16e siècle. Avec lui, son lot d’histoire et ses figures emblématiques telles que le Groβmann et de Der Ritter. Bien que les noms diffèrent, la description physique correspond. Possible donc qu’il s’agisse du même monstre.

Autre précurseur, la thématique de l’enlèvement. Enfant, nos parents nous ont tous, au moins une fois, fait peur avec des histoires de monstres, venus spécialement pour kidnapper les enfants. L’une d’elle, la légende des korrigans, raconte que ces êtres maléfiques viennent enlever les enfants de leur berceau, pour les remplacer par les leurs… La légende la plus connue, reste celle du croque-mitaine.

Slender Man es-tu là ?

Maintenant fermez les yeux et imaginez vous une créature aux allures humanoïdes, une silhouette élancée d’environ deux mètres, aux bras anormalement longs. Parfois, il se peut que des tentacules lui sortent de dos. Son visage est blanc, avec une absence totale de traits. Pas de bouche, de nez ou encore de sourcil. « L’homme » porte un costard noir et blanc, il arbore une cravate à son cou. Vous y êtes ? Et bien voilà le portrait parfait du Slender Man. Il y a tout de même plus accueillant.

Et à la vue d’Halloween, la formule « des bonbons ou un sort ? » est de vigueur.

Souvent associé à un personnage néfaste, traquant et kidnappant des enfants, le Slender Man a de quoi mettre mal à l’aise. Avec un regard insistant, dérangeant, il crée un sentiment de malaise. Bien qu’il ne soit pas démontré qu’il attaque ses proies, sa technique serait tout autre. L’homme sans visage est plus dans une optique de folie. Il pousse ses victimes à la démence pour les manipuler facilement. Pratique pour faire sa basse besogne. Pour atteindre son but, il observe les personnes. Un regard effrayant laissant place à la folie pour quiconque croisera son regard.

Toujours selon la légende urbaine, Slender Man serait doté de pouvoirs surnaturels. Il peut se téléporter, ainsi que des objets. Il peut réduire la douleur chez ses victimes et prendre différentes apparences.

Capable de contrôler les appareils électroniques grâce à son esprit, cela expliquerait la raison pour laquelle, en se présence, les appareils dysfonctionnent.

Ce soir, vous ne regarderez plus votre télé grésiller de la même manière…

Slender Man Horror GIF - Find & Share on GIPHY

Pour la petite anecdote, sous l’influence du Slender Man, il existe quelques symptômes : modification du sens et de la perception de l’environnement, forte influence sur la personnalité ou encore ajout et/ou suppression de mémoires.

Entre fiction et réalité, il n’y a qu’un pas

Une simple partie de cache-cache peut vite virer au cauchemar, alors garde à vous si l’on vous propose une partie… Il y a quatre an, le 31 mai 2014, deux jeunes filles de 12 ans, originaires du Wisconsin, ont commis une tentative de meurtre. Elles prétextent une partie de cache-cache pour l’amener dans des toilettes publiques d’un parc. Endroit dans lequel elles lui infligent 19 coups de couteau. Appréhendées, elles s’expliquent. Des propos pour le moins insolites. Les deux amies auraient agi à la demande du Slender Man. C’est lui qui les pousse à passer à l’action avec comme moyen de pression : tuer leur famille. L’une d’elle aurait avoué vouloir devenir une disciple de l’homme en costume.

Le procès a eu lieu devant le tribunal pour adulte du Wisconsin. Le 1er février 2018, elles écopent d’une condamnation à 25 et 40 ans d’internement en hôpital psychiatrique.

Little Girl Killer GIF - Find & Share on GIPHY

Entrez dans l’univers du Slender Man

Le personnage fictif n’a pas donné lieu qu’à des tragédies, il est aussi source d’inspiration (positive). En 2009, une web série inspiré de la légende urbaine voit le jour sur YouTube. Il s’agit de Marble Hornets.

Plus récemment un film à son effigie est sorti au cinéma. Diffusé aux États-Unis, il n’a malheureusement pas récolté de bons retours.

Plus divertissant pour les internautes en quête de frisson, la créature surnaturelle de Victor Surge devient l’antagoniste d’un jeu vidéo d’horreur : « Slender : The Eight Pages ». Un jeu a priori simple. Le joueur tient le rôle d’une jeune fille à la recherche de huit pages dissimulées dans la forêt. Cela se corse puisqu’elle est traquée par le Slender Man en personne. Jouer dans le noir, sur son lit, n’est pas conseiller par la rédaction #Vecu

Si vous aimez, sachez qu’un deuxième opus est disponible. Il s’intitule « Slender : The Arrival ». Ici, vous retrouverez plus d’informations sur le mythe.

A noter : d’autres jeux dérivés ont également vu le jour.

PS : pas de panique, si l’idée de rencontrer, un jour, le Slender Man vous effraie, le site WikiHow vous propose un petit tuto pour vaincre la peur de cette creepypasta.

Slender Man GIF - Find & Share on GIPHY

Rendez-vous sur Hellocoton !