2

La petite histoire #48 : les Coucougnettes

Nos régions ont du talent … et de l’humour. En effet, et si nous parlions des coucougnettes ? Oui oui vous avez bien lu, les coucougnettes ! Si ce nom, issu d’un vocabulaire familier, évoque de prime abord les testicules, il désigne avant tout une confiserie dont le berceau se trouve dans le sud-ouest de la France, et plus précisément à Pau (mais on en trouve aussi ailleurs comme à Carcassonne). Retour sur la petite histoire de la coucougnette

Bouche rose saupoudrée de sucre @pexels

Bouche rose saupoudrée de sucre @pexels

Rose et sucrée … un vrai délice pour le palais

Née à Pau, ce “bonbon” aurait été élaboré en l’honneur du roi grivois Henri IV, connu pour avoir eu un grand nombre de maîtresses au cours de sa vie (54, rien que ça, selon les historiens !). Son nom est un dérivé du verbe “coucougner” qui veut dire câliner, cajoler, chouchouter … Bref, nous sommes bel et bien sur un vocabulaire qui évoque la douceur, le plaisir et l’amour.

Les coucougnettes, élues “meilleur bonbon de France” (ça ne s’invente pas 😀 ), se composent d’une pâte d’amande qui vient délicatement envelopper une belle couche de chocolat aromatisée à l’armagnac auquel s’ajoute quelques gouttes d’eau de vie de gingembre (pour exciter un peu plus le palais sans doute). Le cœur de cette confiserie est, quant à lui, constitué d’une belle amande grillée.

Enfin, pour obtenir sa si jolie et reconnaissable couleur rose tendre, la coucougnette, roulée à la main s’il vous plait, dans du sucre, a été préalablement trempée dans un jus de framboise.

Les plus célèbres coucougnettes sont celles du nom moins célèbre et maintes fois récompensé confiturier – confiseur Francis Miot.

Francis Miot célèbre Confiturier - Confiseur

Francis Miot célèbre Confiturier – Confiseur ©Francis Miot

Loin de s’arrêter à ces coquineries sucrées, Monsieur Miot a imaginé et créé toute une gamme de confiseries aux noms évocateurs tels que :

  • Les Galipettes,
  • Les tétons de la Reine Margot,
  • ou encore les Prunes de Monsieur.

Pour les plus curieux rendez-vous sur son site ici.

Et vous, avez-vous découvert des spécialités régionales dont le nom ou la composition vous on fait sourire ?

Rendez-vous sur Hellocoton !