Like

La petite histoire #27 : le yoga

Si aujourd’hui le yoga a le vent en poupe, il n’a pas toujours suscité autant d’intérêt. Parfois jugé trop tranquille, trop proche de la méditation, trop spirituel, il fait de plus en plus d’adeptes dans notre société où l’humain et la machine se mêlent et s’emmêlent. Combattre le stress, se reconnecter avec soi-même, ou simplement rechercher un bien-être physique et moral, il y a des tas de raisons de trouver son compte dans la pratique du yoga.

Une origine ancestrale et indienne

Le yoga est une pratique millénaire qui trouve son origine en Inde, il y a de cela plus de 5000 ans avant notre ère. Le mot Yoga proviendrait d’un mot sanskrit, langue indienne autrefois parlée, “yug”. Il signifierait “mettre ensemble, joindre, relier”. Ainsi la discipline peut se définir comme une mise en relation de l’esprit, du corps, du cœur, et une harmonisation entre l’intérieur et l’extérieur.

source image : www.yogacentersc.es

Néanmoins, les premiers écrits fondateurs et codificateurs n’apparaissent qu’entre  -200 et 200 après J.C et sont attribués à Patanjali avec son Yoga Sutra. C’est un recueil de 195 phrases brèves, destinées à être mémorisées. On distingue 5 grandes voies de pratique :

  • le karma-yoga : C’est le yoga de l’action désintéressée, autrement dit, les actions entreprises ne doivent pas être guidées par une recherche de résultat. Il intervient dans la vie quotidienne, lorsqu’on est à la recherche de l’action “juste”.
  • le bahkti-yoga : c’est un yoga associé à une pratique religieuse, il vise essentiellement à se rapprocher des divinités
  • le Jnana-yoga : Il est pratiqué presque exclusivement en Inde, c’est le yoga de la connaissance, il est difficilement accessible. Il vise à se débarrasser de son système de pensée du corps et de l’égo.
  • le hatha-yoga : C’est celui que nous pratiquons aujourd’hui en Occident. Il découle de l’étude du souffle, des énergies et des postures. C’est un yoga d’efforts qui permet l’éveil spirituel.
  • le raja-yoga : Il regroupe les quatre voies précédentes, pour faire de vous un être accompli dans tous les domaines.

source image : thefactspeak.com

le yoga en occident

L’Inde n’étant pas la porte à côté, il faudra du temps au yoga pour faire son apparition en Occident, et plus particulièrement en France. Le premier qui mentionnera le yoga dans ses écrits est le prêtre et missionnaire Jean Calmette qui arrive en Inde en 1926.
En 1893, dans le cadre de l’exposition universelle de Chicago, Swami Vivekananda fait une intervention très remarquée et cette date marque pour lui le début de nombreuses conférences en Occident.
A noter que, jusque dans le début des années 1900, la discipline se fraye un chemin en Amérique et en Europe surtout par le biais de la religion. Les premières traductions des textes fondateurs du yoga vont également faciliter son appropriation par la culture occidentale.

Il faudra attendre que les travaux de Tirumalai Krishnamacharya ,(et je vous prie de faire l’effort de de lire son nom en entier, pas seulement Krishnanananana), pour qu’un yoga de posture, de souffle et de méditation arrive en Europe. C’est donc l’avènement du yoga qui guérit, qui insuffle le bien-être. Bien que très influent, il ne quittera jamais l’Inde et se sont ses étudiants qui diffuseront cette pratique. La France verra les premiers clubs de Hatha-yoga ouvrir leurs portes à partir de 1950.

Le yoga moderne

Aujourd’hui les pratiquants sont de plus en plus nombreux et les pratiques se diversifient. Hatha-yoga, Vinyasa, Ashtanga, Bikram, Kundalini et même le beer–yoga. Pour le spot c’est pareil, vous choisissez selon votre feeling ! De la Tour Montparnasse avec sa vue imprenable sur Paris aux jardins apaisants, en passant par les salles surchauffées ou même chez vous… Il y en a vraiment pour tous les goûts. A vous de trouver la discipline qui vous convient dans le style, dans le rythme, dans l’effet recherché et en fonction de la condition physique dont vous disposez.