Like

La petite histoire (lugubre) #26 de : Jack-o’-lantern

halloween c’est bientôt ! Et comme à chaque fois, trouver le bon déguisement se dresse comme la priorité de notre to do list. Mais chez LTM, malgré un timing plutôt tendu, on a quand même pris le temps de vous raconter une histoire. Jack-o’-lantern, ça vous dit quelque chose ? Une vie lugubre, un pacte avec le diable et une éternité à érer… De quoi, vous faire frissonner pour la soirée !

Pixabay

Vous ne le savez peut-être pas mais la fameuse citrouille d’Halloween n’est pas apparue comme par magie. Si, aujourd’hui, elle est devenue LE symbole de toute une fête populaire, sachez qu’il n’en a pas toujours été ainsi. Et oui, les légendes sont pleines de surprises… Et de mystères !

Jack Stingy dit Jack-o’-lantern

L’histoire commence avec Jack Stingy plus communément appelé Jack-O’-Lantern. Rajoutez à cela un peu d’égoïsme et un pacte avec le diable… Vous obtiendrez ainsi le parfait conte irlandais d’Halloween.

La légende raconte que …

“Dans la petite bourgade de Wicklow, Jack avait pris l’habitude de passer la plupart de ses soirées à boire au Wicklow Square. Ivre, il bouscula malencontreusement le Diable. Ce dernier, toujours pourvu de bonnes intentions, tenta de convaincre Jack de lui vendre son âme contre une vie entière vouée à des tâches diaboliques. Avant de conclure, Jack supplia le Diable de lui payer un dernier verre. Ce dernier se transforma alors en pièce d’argent et se glissa dans la bourse de Jack. Seulement, celle-ci contenait une croix en argent ce qui empêcha le Malin de sortir.  Fier de son coup, Jack négocia avec le Diable 10 années de répit avant que celui-ci ne vienne le rechercher.

Seulement voilà, Jack – qui était très peu connu pour tenir ses promesses – ne s’arrêta pas là ! 10 ans passèrent, et comme prévu, le Diable vint récupérer son dû. Avant de se voir condamné, Jack demanda une dernière faveur à l’intéressé : une pomme. Le Diable, de bonne foi, s’en alla cueillir le fruit sur un pommier. Mais… Jack s’empressa de sculpter une croix sur l’écorce et le Diable resta coincé.

Heureux, Jack continua sa longue vie d’ivrogne sans se soucier de son prochain. Et quand vint le jour de sa mort, il se vit refuser l’entrée du paradis. Désespéré, il se rendit aux portes de l’enfer. Lassé et plein de rancoeur, le roi des enfers refusa et le renvoya d’où il venait avec une simple lanterne. Pour éviter que celle-ci ne s’éteigne à cause du vent, il la plaça dans un navet. Depuis Jack-O’-Lantern erre de ville en ville telle une âme en peine”. 

alexgeekette.blogspot.fr

Mais alors… Pourquoi la citrouille ? 

Une chose est sûre, on pourrait se demander comment passe t-on d’un simple navet à une jolie citrouille orangée ? Pas de panique, nous allons vous expliquer ! Et pour ce, prenons la machine à remonter le temps…
Dans les années 1845-1850, les Irlandais font face à une famine meurtrière. Pour leur survie, ces derniers prennent le large, direction l’Amérique, et emportent avec eux la légende de Jack-O’-Lantern. Seulement voilà, les terres américaines ne sont pas très propices à la culture du navet. Et c’est ainsi qu’ils eurent la merveilleuse idée de les remplacer par des citrouilles !

 

Pixabay