1

La Mode Made In Korea

10 points for South Korea, c’est bel et bien la note qu’on accorde à ce pays pour son design et sa mode. Un style en pleine effervescence qui bouscule les codes. La k-pop, la k-fashion, les dramas, toute une culture mise sur le devant de la scène prête à conquérir le monde.

Hwanyeong*

(*Bienvenue)

11ème puissance mondiale, la Corée du Sud s’impose sur la scène internationale et déploie ses talents dans les domaines de la culture, de la mode ou encore du design. Depuis quelques années, les marques de luxe ont pignon sur rue en Corée du Sud, comprenant tous les enjeux commerciaux et artistiques de ce pays émergent. Les grands magasins asiatiques comptent désormais dans leurs rayons des marques #MadeInFrance comme Chanel ou Dior.

Le gouvernement coréen décide en 2012 de lancer une campagne de financements pour venir en aide à ses talents nationaux afin de se faire connaître à l’étranger. On voit alors apparaître la “K-Fashion”. Depuis, l’Etat coréen met tout en oeuvre pour valoriser leur art en accueillant depuis plus de deux ans la Fashion Week de Séoul, employant des moyens colossaux pour rendre cet événement grandiose.

“Les Coréens sont obsédés par la mode. Les jeunes designers, qui ont grandi dans cet environnement, ont une grande créativité en matière de streetwear, qu’ils savent rendre amusant” Ju Tae-Jin, Institut de recherche coréen pour l’industrie de la mode.

Yuhaeng*

(*Mode)

On peut dorénavant dire que le Made In Korea est une marque d’un savoir-faire asiatique particulier, mettant en valeur des matières, tissus et assemblages qui leur sont propres.

Le pays du matin calme n’a d’ailleurs pas son humour dans sa poche. En 2016, la marque Vetement lance une capsule pour la Fashion Week de Séoul nommée “Official Fake”. Un joli pied de nez à toutes les mauvaises langues qui ne voient dans le Made In Korea que des contrefaçons.

Autre particularité significatif du style coréen, c’est bel et bien cette fluidité des genres : la mode prend des risques et repousse les limites. Des cheveux teints, des masques en passant par du maquillage pour les hommes, les stylistes et mannequins n’ont pas peur d’oser et ainsi créer la rupture du traditionnalisme.

Les hommes coréens, par exemple, portent du maquillage et n’ont pas peur d’essayer des vêtements aux coupes originales, aux couleurs ou motifs osés, ou s’adressant traditionellement à un public féminin. Les Coréens adorent expérimenter.” Woo Young Mi, créatrice de la marque éponyme

Dijaineo*

(*Créateur styliste)

La k-fashion regorge de pépites, on vous a sélectionné nos créateurs coups de coeur.

1. Nous partons à la découverte de l’univers excentrique du créateur Bajowoo, étoile montante du stylisme coréen. Son premier défilé, par son label 99%IS-, marque les esprits par son insolescence à travers une approche punk assumée. Il faut savoir que, chose rare dans ce milieu, les mannequins fumaient voire crachaient de la bière sur le podium.

나인티나인퍼센트이즈, 2018 S/S Collection 개최

https://www.fashionseoul.com/151895

2. Woo Young Mi est une créatrice sud-coréenne très en vogue. Elle fonde la marque éponyme en 2002 et propose des vêtements et accessoires haut de gamme pour hommes. Une nouvelle marque fait son entrée sous le label de la créatrice, Solid Homme, un vestiaire d’essentiels au design minimaliste pour hommes. Tout récemment, la marque a fait son entrée au Grand Magasin parisien, le Printemps.

“La marque veut désormais aller au-delà des frontières de la Corée et être perçue autrement qu’une marque pure de la mode coréenne” Caroline Kim, COO de la marque Solid Homme

https://proxy.duckduckgo.com/iu/?u=https%3A%2F%2Fd36di5nvqr47bo.cloudfront.net%2Fphotos%2F23651%2F95226%2Fwooyoungmi-menswear-fall-winter-2018-paris-23651-looks-20180120-1121268%2FWooyoungmi-Menswear-FW18-Paris-5137-1516465574-thumb.jpg&f=1

https://nowfashion.com/wooyoungmi-menswear-fall-winter-2018-paris-23651

3. Besfxxk, une marque de prêt-à-porter pour hommes et femmes qui risque de faire parler d’elle, fondée par les stylistes sud-coréens Bona Kim et Jea Hyuk Lim. Leur style est un doux mélange entre un “tailoring british” et une créativité asiatique sans aucune limite. Les deux créateurs se sont faits particulièrement remarquer lors de la troisième journée de la Fashion Week masculine milanaise.

http://fr.fashionnetwork.com/news/Besfxxk-une-mode-cool-aux-influences-british-et-coreenne,988473.html#.Wzp5mLgyXIU

La Corée du Sud va t-elle dépasser la vague culturelle japonaise ?