1

Jenny Sacerdote dans l’ombre du tailleur Chanel

Jenny Sacerdote semble être tombée dans l’oubli le plus total et pourtant cette couturière périgourdine est à l’origine d’un vêtement plutôt commun.

Un peu d’histoire

Née en 1868 à Périgueux, Jenny prend très vite goût à la couture et décide de monter à Paris, capital de la mode. Elle se forme auprès de Jeanne Paquin (1869-1936). Cette dernière fût l’ambassadrice des robes de soirée dans un style romantique. Elle sera notamment l’instigatrice du premier modèle de tailleur avec une jupe plissée qui selon la créatrice est adapter pour aller à la “civilisation du métro”. Ce tailleur est une robe intermédiaire entre le tailleur et le costume. Elle  retire l’obligation faite aux femmes de devoir se changer entre l’après-midi et le soir.

Tailored suit, Jeanne Paquin, Spring/Summer 1937. #Modest doesn't mean frumpy. www.ColleenHammond.com #style #fashion:

Source : https://fr.pinterest.com/source/opac.lesartsdecoratifs.fr

En 1991, Jenny fonde sa propre maison de haute couture Jenny située rue Royale dans le 11ème arrondissement de Paris. Dans les années 30, ses créations s’exportent à l’étranger et sont réputées pour leur élégance. Elle devient très vite une couturière et une styliste française de renommée. Sa maison de couture fermera ses portes en 1938. Cette grande courtière meurt à Nice en 1962.

Une renommée internationale dans l’entre-deux-guerres

De son vrai nom Jeanne Bernard, la jeune femme a su se faire un nom dans une période propice à la libéralisation de la femme. Cette période est marquée par une mode qui se propage celui de la femme garçonne. Parmi les figures emblématiques de cette mode on pense notamment à la célèbre Gabrielle Chanel qui a su imposer un renouveau et un modernisme certain dans la haute couture féminine.

A l’époque elle est aussi connue que Chanel ” Joëlle Chevé, historienne et spécialiste de Jenny Sacerdote

Un style à la française

Sa marque de fabrique devient ce petit tailleur gris qu’elle popularise auprès de la femme moderne de l’entre-deux-guerres. Mais ce n’est pas tout c’est bel et bien elle qui va nous familiariser avec cette couleur tout aussi tendance dans la mode que dans la décoration qui n’est autre que la couleur taupe. Cette teinte qu’elle affectionnait tant devient sa marque de fabrique, et cela même sur ses portraits peints, ici celui de son ami Henri Gervex.

Source : http://galeriidearta.blogspot.com/2013/12/henri-gervex-10-decembrie-1852-1929.html

Jenny fait partie de ces jeunes stylistes de renom tels que Gabrielle Chanel, Jeanne Lanvin, Jean Patou ou Molyneux, à qui l’importance de la haute couture féminine réside dans la simplicité et le confort. Et c’est bel et bien ce style que les américaines privilégient dans leurs tenues vestimentaires, le marché de la haute couture à Paris fleuri en ce temps.

Elle bannit le corsaire et de fil en aiguille popularise son célèbre petit tailleur gris qui sera tout autant connu que la petite robe noire de Coco Chanel à cette époque. A chacun son style et à chacun sa pièce phare.

Afficher l'image d'origine

Source : http://culturebox.francetvinfo.fr/mode/jenny-sacerdote-celle-qui-revolutionna-la-mode-avant-chanel-244491 

Outre-Atlantique son nom résonne comme une figure emblématique du style français. Plus connu par nos homologues américaines, notre périgourdine a su populariser son célèbre petit tailleur gris.

Rendez-vous sur Hellocoton !