5

Protèges la nature via Instagram

Protéger les sites naturels de France de la pollution plastique, directement depuis son Instagram, c’est possible. Depuis le début de l’été, WWF France et Havas Paris ont lancé l’opération « I Protect Nature ». Un simple clic, à la portée de tous.

Un paysage, une photo, un post, une géolocalisation. Il suffit de quelques clics et quelques secondes pour partager ton spot de l’été, à la Terre entière. Un geste somme tout anodin qui pourtant, peut impacter l’environnement et provoquer un effet boule de neige.

Les chiffres

* statistiques janvier 2019, blogdumoderateur.com / ** rapport juin 2019, WWF

Le constat

Le lien entre les deux chiffres ci-dessus ne vous parait peut-être pas évident, pourtant, il existe.

Qui dit Instagram, dit partage de photo. Et l’été, les utilisateurs ne se privent pas de partager leurs petits coins de paradis, jambes à l’air, pieds dans l’eau, cocktails à la main. Ici n’est pas le problème ! WWF France pointe plutôt du doigt la géolocalisation ; option qui dévoile au grand jour, la localisation d’endroit paisible et protéger. Conséquence indirecte : plus de visibilité pour le lieu, plus de touriste, plus de pollution des sites. A noter que certains endroits, n’ont pas de forte capacité d’accueil. De ce fait, combiné au tourisme de masse, les deux ne font pas bon ménage. Autre conséquence : plus de tourisme, plus de demande, plus d’infrastructure et une nature qui en paie le prix. En bref, comme dirait WWF France :

La géolocalisation sur Instagram, des lieux préservés, met en péril la biodiversité.

La sensibilisation

Ils ne sont pas en train de dire que la pollution est due à Instagram, et nous non plus. Ils sensibilisent simplement la population à la protection de la nature ; et quoi de mieux pour cela qu’utiliser un des réseaux sociaux les plus populaires ? Du constat établi par WWF France, est né « I Protect Nature ». L’opération s’inscrit dans le cadre de leur campagne internationale contre la pollution plastique. Il s’agit d’une « géolocalisation unique pour toutes les destinations », et ainsi garder le mystère du lieu. Pour ce faire, il suffit d’aller dans « Ajouter un lieu » et entrer « I Protect Nature ».

En ciblant les problèmes liés à la géolocalisation, WWF France a fait le pari fou d’alarmer un milliard d’utilisateurs. Si de nos jours, tous ne se sentent pas concernés, la géolocalisation unique fait de nombreux adeptes. Des milliers d’instagrameurs taguent désormais leurs photos avec.

Simple effet de mode ou action durable ? L’avenir nous le dira. Une chose est sure : nous pouvons tous agir à notre échelle et parfois un simple tag peut donner un coup de pouce.

Rendez-vous sur Hellocoton !