Like

Hommage à Azzedine Alaïa

Quelques mots sur un artiste qui faisait les rêves.

La semaine dernière, Azzedine Alaïa est mort. Il laisse le monde de la mode dans un deuil lourd de tristesse. Il a marqué la haute-couture par un art consommé de la matière et un amour émerveillé de la femme. Le styliste franco-tunisien, dont le nom aux sonorités douces et singulières laisse imaginer une aventure onirique infinie, ne se verra sans doute jamais remplacé dans l’univers créatif.

De nombreux acteurs du monde de la mode lui ont rendu hommage, depuis Bella Hadid sur Instagram jusqu’à Vogue qui lui dédie un adieu attristé. Azzedine Alaïa a vécu plusieurs décennies de style et y a infusé sa passion pour les belles courbes féminines. Les femmes qui passaient chez lui en ressortaient apaisées et renforcées. Il était de ceux qui ont aidé à la naissance de la guerrière des années 1980, la femme assumée et bien dans sa peau. Alaïa connaît la femme par cœur, il sait habiller et rendre désirable toutes les morphologies, il les moule sans avoir l’air d’y toucher, enveloppe et gomme les défauts, sublime la douceur et la force du corps féminin : « Mes robes remontent le moral », riait-il. Pas étonnant de voir l’avalanche d’articles, de publications, de mots adressés à cette icône de la couture.

Alaïa représente avec une grâce souriante les évolutions de la seconde moitié du XXème siècle. Il a su accompagner la femme dans sa libération et la perte du formalisme vestimentaire, sans jamais perdre une technicité parfaite acquise aux Beaux-Arts de Tunis et son goût prononcé pour la sculpture du corps féminin. « J’ai appris la mode avec les femmes » : c’est en les écoutant qu’il a pu exprimer tant de vérités dans ses créations. Discret, traçant un chemin loin des normes mais toujours approuvé, Alaïa s’est placé parmi les étoiles de la couture intemporelle.

Porté par un talent de géant, Azzedine Alaïa a redessiné la femme des années 1980, l’a laissée danser et assumer ses formes. Petite silhouette vêtue de noir, sois remerciée et pleurée.

Rendez-vous sur Hellocoton !