4

Happybiote : du bien-être dans l’assiette

Nous chouchouter de l’intérieur pour que cela se voit à l’extérieur. Un mantra bien connu de ceux qui font un temps soit peu attention à eux. Nombreux sont les ouvrages à prôner une attention particulière à notre intestin, mais surtout nombreux sont leurs lecteurs si l’on en croit le succès de Giulia Anders avec son célèbre Charme discret de l’intestin, traduit dans pas moins de 30 langues. Alors oui, nous on est prêt à faire du bien à notre intestin, mais concrètement comment ça se passe ? Au diable les goupillons et le Destop entretien, on a rencontré Virginie fait la connaissance de Happybiote, et tout de suite, ça rend les choses beaucoup plus simples.

Who’s Virginie ?

Virginie c’est notre Happycoach. Petit bout de femme pleine d’énergie, elle s’intéresse de près au microbiote et monte sa startup : Happybiote. Son objectif ? Montrer que bien manger, c’est le début du bonheur, mais aussi et surtout que c’est simple et accessible à tous !
C’est donc au cours d’un dîner organisé en plein cœur de Paris par Virginie elle même que nous avons eu l’occasion de la rencontrer et de discuter de son parcours, de ses envies et de ses convictions. Et elle n’était pas la seule star de la soirée puisque des happybioteurs étaient également présents pour nous faire part de leur expérience autour d’un dîner Tahitien et happybiote EX-CE-LLENT ; et ça, c’est la rédac food en chef qui le dit ! Du coup, on a profité de ce dîner pour en savoir plus…

LTM : qu’est ce qui explique qu’un microbiote équilibré peut avoir des effets positifs sur la santé ?

Virginie : avant de répondre, je crois qu’il est essentiel de bien comprendre ce qu’est le microbiote. C’est le nouveau terme pour désigner la flore intestinale. Il est en effet composé de centaines de milliards de micro-organismes (bactéries, levures, champignons…) qui cohabitent, ont des rôles bien précis et forment un écosystème dont nous sommes le jardinier. Comme tout écosystème, il est fragile, mais il a aussi un fantastique potentiel si on s’en occupe bien. Pour cela il faut commencer par nourrir correctement les bonnes bactéries afin qu’elles exploitent leurs supers pouvoirs ! Les bonnes bactéries d’un microbiote équilibré auront, grâce aux substances qu’elles produisent, un impact sur le poids, le systeme digestif, les problemes inflammatoires chroniques et meme sur l’humeur ! Ne l’oublions pas, notre ventre est notre deuxième cerveau !

LTM : de manière pratique, par quels gestes, au quotidien, peut-on influer sur notre microbiote intestinal ?

Virginie :  concrètement, une alimentation microbiotique va consister à :

  • privilégier les aliments à effets prébiotiques (des fibres qui seront digérées par les bactéries intestinales et qui les nourriront)
  • d’éliminer les mauvaises bactéries alimentées par le sucre et les amidons de céréales.
  • de réduire l’état inflammatoire en supprimant certains aliments potentiellement mal tolérés par l’organisme et qui peuvent altérer la paroi intestinale.
  • se désintoxiquer de certains aliments très addictifs comme le sucre.
  • privilégier les aliments probiotiques (aliments fermentés : choucroute, jus de légumes fermentés…)
  • ré-introduire le bon gras (végétales : huiles 1ère pression à froid, avocat, oléagineux – amandes, noix… – et animales : maquereau, hareng, sardines, saumon…)
  • Privilégier des aliments à index glycémique bas

LTM : tu es à l’origine du programme Happybiote, peux tu nous en dire plus sur le concept que tu as développé ?

Virginie : tout d’abord Happybiote n’est pas un régime. C’est un programme de coaching alimentaire en ligne qui dure 6 semaines.  Le but est d’apprendre ou réapprendre à manger en partant du principe que prendre soin de nos intestins et de sa flore intestinale est un réel atout pour notre bien-être. Notre volonté est de répondre à 3 besoins essentiels dus au changement alimentaire :

  • De l’éducation : comprendre pour mieux appliquer au quotidien et redonner du sens à son assiette
  • Un accompagnement privilégié au quotidien pour ne jamais se sentir seul (sms, groupe privé Facebook, points téléphoniques…)
  • Des conseils pratiques pour y arriver au quotidien : menus, recettes, fiches pratiques…

LTM : comment gères-tu l’accompagnement de tes happybioteurs au quotidien ?

Virginie : l’accompagnement de la happyfamily est l’essence même de notre concept. Nous proposons d’ailleurs deux niveaux d’accompagnement : le niveau Happybioteur Rock’n’Roll avec l’accompagnement de base et le niveau Happybioteur Chouchou pour un accompagnement plus poussé ! Dans les deux cas, nos membres font partie d’une communauté Facebook, dans laquelle nous leur envoyons quotidiennement astuces, conseils, recettes et encouragements. Mais surtout c’est le lieu où nos membres échangent entre eux, se partagent photos, des recettes et s’encouragent ! Très souvent d’ailleurs, ils finissent par se retrouver autour d’un repas Happybiote. Nous leur envoyons aussi tous les jour un SMS pour les accompagner au mieux. Nos chouchous, eux, reçoivent en plus de l’ensemble des documents, des recettes détaillées à faire chaque jour pour l’ensemble des deux phases.

LTM :  à quoi ressemble une journée type d’un happybioteur ?

Virginie : une journée type d’un happybioteur, c’est la découverte du bien/mieux manger en se faisant du bien. On redécouvre des aliments, des sensations, et surtout on se fait du bien ! On cuisine, mais en s’organisant pour que cuisiner soit un plaisir et non une obligation. N’oubliez pas : c’est vous qui tenez votre fourchette.

LTM : quelle est l’évolution, en termes de chiffres, d’HappyBiote ?

Virginie : nous avons commencé les groupes à 10, ensuite nous sommes passés à 30 et nous arrivons aujourd’hui à presque 60 ! Près de 400 participants se retrouvent régulièrement dans la Happy Family.

LTM : quels sont tes futurs projets ?

Virginie : nous souhaitons accompagner au mieux nos participants, nous réfléchissons donc à des offres de produits et services afin de simplifier davantage ce changement alimentaire.  Après, des projets nous en avons plein ! Pour les suivre, RDV sur notre compte Instagram ou notre page Facebook.

Vous l’aurez compris, il n’y a qu’un pas à faire et Virginie est là pour vous tenir la main. Si malgré tout vous êtes encore sceptique, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Happybiote pour demander gratuitement votre livret de recettes qui achèvera de vous convaincre.

Rendez-vous sur Hellocoton !