Like

Exposition Paris : Mode & femmes 14/18

Venez découvrir du 28 février au 17 juin 2017, l’exposition parisienne qui vous propose d’explorer l’histoire de la mode et des femmes dans la société française durant la première guerre mondiale.

La mode est marquée par de grands bouleversements économiques, sociaux ou militaires. On entend souvent dire que la première guerre mondiale est une étape clé ayant un impact fort sur les mœurs et il semblerait qu’elle ait émancipée la femme. Est-ce réellement la clé de voute de la libération des femmes ? C’est ce qu’on découvre tout au long de l’exposition Mode & Femmes 14/18 à la bibliothèque Forney.

Résultat de recherche d'images pour "bibliothèque forney"

http://www.linternaute.com/paris/magazine/diaporama/06/marais-par-danielle-chadych/3.shtml

En traversant les salles, on découvre les évolutions dans le vestiaire féminin avec l’allégement de la silhouette ainsi que l’abandon des fameuses crinolines et les tournures. Tous ces changements s’accompagnent de la réduction dans le changement régulier des tenues quotidiennes. La femme n’est plus obligée de se changer tout au long de la journée même si cette évolution remonte à quelques années en arrière.

Des formes en passant par les matières tout semblent vouloir se simplifier et devenir plus pratiques pour les nouvelles activités des femmes à l’annonce de la guerre. Le XXème siècle semble amorcer la modernisation du vêtement féminin. Toutes les institutions et industries françaises s’adaptent à cette société de l’arrière qui devient 100% féminine.

© Marjorie Bordenave

L’exposition propose la visite en trois temps : (1) “la guerre est déclarée”, (2) “quand le vêtement de travail inspire la couture”, et (3) “les ruptures”. Chaque salle propose un parallèle entre histoire et évolution de la mode (tenues, matières, accessoires, tissus, couleurs, …). Le travail des femmes est au cœur de ses évolutions qui imposent aux stylistes des adaptations dans la couture avec des inspirations masculines et militaires. On retrouve par exemple les chapeaux qui s’inspirent des couvre-chefs militaires ornant des cocardes, adoptant la forme calot.

©Marjorie Bordenave

Des tenues de travail aux tenues de deuil, le musée Galliera offre une exposition des tenues portées par les veuves (on compte 600 000 veuves de guerre en 1918) ou jeunes infirmières. On découvre que beaucoup de femmes portent ce qu’elles ont dans leurs gardes de robe en ajoutant brassards et casquettes pour signaler leur statut de façon officielle.

© Marjorie Bordenave

Un système de “mode nationale” s’instaure en France. Une mode qui veut offrir les vêtements et les tissus à des prix uniques pour les classes peu fortunées, familles nombreuses, aux fonctionnaires et aux familles dont le chef de famille est mobilisé.

Les années 1918 marquent le début non pas du féminisme comme on le connait aujourd’hui mais d’une révolution féminine s’inscrivant dans un besoin d’égalité des sexes au travail. On voit apparaître les premières grèves avec les “midinettes” et l’apparition du mouvement des suffragettes.

© Marjorie Bordenave

D’autres supports presse et iconographique mettent en scène le corps de la femme. Ces images semblent vouloir adoucir la dure réalité de la vie au front. De l’autre la presse promeut les nouvelles modes tyrannisées entre une certaine frivolité du corps de la femme et la nouvelle “masculinité” de leurs apparences.

© Marjorie Bordenave

Informations pratiques

Exposition Mode & Femmes 14/18

Entrée libre et visites guidées le samedi à 15h

28 février au 17 juin 2017

Du mardi au samedi, de 13h à 19h

Fermeture les 15 avril, 25 mai et 3 juin 2017

Bibliothèque Forney

1, rue du Figuier

75004 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !