Like

En route pour Paris 2024

Je l’aurai un jour, je l’aurai ! Depuis le 13 Septembre dernier c’est désormais officiellement chose faite! La capitale française, en compétition avec Los Angeles,  accueillera les 33ème Jeux Olympiques en 2024. Un projet de longue haleine lancé par François Hollande peu après les J.O de Londres et porté par Anne Hidalgo et Tony Estanguet, le vice président du comité de candidature de Paris 2024.
Nulle crainte, même si vos performances sportives ne vous permettent pas d’accrocher une place dans la délégation française, vous serez sans doute un supporter émérite ! Zoom sur le dossier français, on a déjà hâte !

la france, paris, et Des sites d’exception

Même si la capitale et sa banlieue vont accueillir une majorité d’épreuves, 9 sites se situent en dehors de Paris, 8 stades qui vont accueillir le football et la Marina Olympique de Marseille où se dérouleront les épreuves de voiles. Et cette liste pourrait bien s’allonger avec l’entrée du surf dans les disciplines olympiques à partir de 2020. A noter que les villes de Lacanau, Hossegor et Biarritz, spots emblématiques de la côte ouest qui accueillent régulièrement les meilleurs surfeurs du monde, se sont portées candidates. A moins que Paris et son projet de bassin à vague artificielle ne remporte les suffrages.

source image : 20minutes.fr

Au delà de la mise en avant de sports parfois peu médiatisés en dehors des Jeux, cette édition mettra également en lumière la patrimoine Parisien et ses plus beaux monuments et sites. S’il est difficile de proposer mieux que la plage de Copacabana pour les épreuves de beach volley comme c’était le cas pour Rio 2016, Paris ne se démonte pas et les matchs auront lieu sur le Champs de Mars sous le regard de la Dame de fer. Pas mal non ? Cette dernière n’est pas en reste car elle recevra également la visite des marathoniens et triathlètes.
Les Champs Elysées, point final du Tour de France chaque année,  accueilleront l’arrivée des épreuves de cyclisme sur route, presque un classique en somme pour la plus belle avenue du monde.
Autre sites magnifiques, l’esplanade des Invalides se verra transformée en stade de tir à l’arc, quand les podiums de l’escrime et du taekwondo se disputeront sous les verrières du Grand Palais.
Les épreuves équestres, y compris celles du pentathlon moderne se dérouleront au coeur du Château de Versailles, de quoi rendre fier notre défunt roi Louis XIV.
Enfin le mythique Stade de France accueillera le 02 Aout la cérémonie d’ouverture et signera le retour de la flamme olympique sur le territoire français, les paris sont déjà lancés sur l’heureux(se) élu(e)…des avis ?

De nouvelles disciplines en perspective

source image : wikipédia.org

Il y a les 28 sports de bases, ceux que nous avons vu à Rio, mais depuis 2014, les villes hôtes ont la possibilité d’ajouter d’autres disciplines au programme. Tokyo a statué sur l’escalade, le karaté, le skateboard, le surf et le baseball. A savoir donc que ces disciplines n’ont pas une place permanente sur les Jeux, et qu’il est donc tout à fait possible de ne pas les revoir à Paris. Justement, Paris, parlons-en! Plusieurs sports frappent déjà à la porte : billard, pétanque (100% cocorico), squash, ski nautique, bowling, wakeboard, les candidats sont nombreux et on les comprend! Il semblerait tout de même que le Rugby à 7 et le golf conservent leur place.
Et oui, les pratiques évoluent… Vous saviez qu’en 1924, alors que la France accueillait les Jeux Olympiques, vous pouviez admirer les meilleurs athlètes au tir au pigeon ou au tir au cerf courant?

Et vous, vous voudriez voir quoi? Ne me répondez pas des fesses rebondies et des torses musclés, on le sait et c’est déjà au programme, bien que la discipline ne soit pas officiellement répertoriée!

Un calendrier chargé

Même si 7 ans peuvent paraître encore loin, le compte à rebours est d’ors et déjà lancé. Et dès le lendemain de l’officialisation de Paris 2024, la station de métro Hôtel de Ville s’est vue rebaptisée Ville hôte. La couleur est annoncée.

La première étape est la constitution d’un comité d’organisation, dont Tony Estanguet devrait occuper la tête après sa prestation plus que convaincante au sein du comité de candidature.
Les travaux visant à construire essentiellement le village olympique et le centre aquatique devraient débuter en 2019. Ce sont les seules infrastructures manquantes à ce jour.
C’est en 2021 que nous ferons connaissance de la mascotte ainsi que du parcours de la flamme olympique. Pour les accros du shopping, il faudra attendre 2022 pour voir sortir les premiers produits dérivés à l’effigie des Jeux. C’est également en  2022 que devrait être lancé le programme de volontariat. Gardez ça dans un coin de votre tête si vous voulez participer à la fête et mettre la main à la pâte.
Grosse accélération en 2023 avec notamment la présentation des médailles olympiques tant convoitées, mais aussi et surtout l’ouverture de la billetterie. On annonce des billets à partir de 15€…
Puis se sera 2024, avec un objectif ambitieux de 80 médailles, annoncé par Laura Flessel, actuelle ministre des Sports et médaillée olympique.

Crédits photo : Benoit Tessier

Paris 2024 nous fait la promesse d’en prendre plein les yeux, tant par les sites incroyables que par les exploits sportifs qui vont s’y dérouler. Le RDV est pris… D’ici là je vous promets que Le Ticket Mode sera devenu grand, et on récoltera pour vous les impressions des meilleurs athlètes du monde aux cotés de Nelson Montfort !

Rendez-vous sur Hellocoton !