2

Ella Fitzgerald, la voix d’or

Samedi soir, un de plus. Une nouvelle soirée où l’on est convié. Un moment agréable et convivial entre jeux, amusements et conversations. En fond, une musique qui donne le rythme. Comme souvent, on a le droit à la playlist « chanson française ». Pas de problème nous sommes ouverts d’esprit et toujours prêt à s’ambiancer. Puis passe la fameuse chanson de France Gall « Ella, elle l’a ». Tout le monde se lève et chante comme si nous étions au concert. « Hey Ric tu savais que ce son était un hommage à Ella Fitzerald? » – « Sérieux man ? » – « Oui, Michel Berger en était fan alors il a composé ce morceau ». C’est ainsi que les gens nous ont perdu. Encore une fois la Musique a pris le dessus. Nous voilà partis sur Ella Fitzerald, « The First Lady of Song». Vous vous joignez à nous et on discute ?

L’univers d’un artiste est important à découvrir avant toute discussion. C’est ainsi que nous allons débuter avec un son que vous avez forcément entendu quelque part. C’est parti pour un aperçu de la musique de notre artiste du jour, Ella Fitzgerald .

Source: Youtube

Ella Fitzgerald…

Ric, une petite présentation de l’artiste?

Introduisons donc Ella Fitzgerald pour que tout le monde sache de qui nous parlons et aussi bien entendu que nous soyons certains de parler de la même personne.

Photo: Michael Ochs

Dans notre article sur Ibrahim Maalouf, nous vous parlions du jazz moderne avec de nouveaux codes et une musicalité qui a évolué avec le temps. Et pourtant, bien des artistes se sont illustrés dans ce style de musique. La grande Ella Fitzgerald ferait presque figure de proue. Ses capacités vocales et d’improvisation l’ont hissé sur des sommets où elle a incarné tout au long de sa carrière le mythe de la grande chanteuse noire de Jazz.

Son enfance n’a pas été des plus heureuses. Orpheline très jeune, elle a dû s’en sortir par ses propres moyennes pour pouvoir survivre dans cette Amérique des années 30. Le début de sa carrière n’est que le fruit du hasard suite à un concours de spectacle organisé à l’Apollo Theater de Harlem en 1934.  Elle remporte le gros lot du concours soit 25 dollars.

Le reste de sa carrière est une suite de rencontres avec des influenceurs qui lui présenteront les bonnes personnes. Son talent, sa voix et sa confiance en ses capacités sont ses armes. C’est ainsi que le saxophoniste et arrangeur Benny Carter la découvre lors du concours, puis le percussionniste et chef d’orchestre Chick Webb l’engage pour travailler avec lui et la prendra sous son aile. Bien d’autres noms viendront enrichir une carrière toujours plus riche.

Source: Youtube

Ella F. démontre ses talents d’interprétation en reprenant des morceaux de grands noms comme Richard Rodgers ou Duke Elligton ou encore Jonny Mercer. Sa musique la rend populaire et ses apparitions enchantent les foules. Elle remporte le Grammy Award de la meilleure chanteuse de variétés en 1959, 1960, 1961 et puis en 1963 ainsi que d’autres récompenses de citoyenne. 

La découverte d’Ella Fitzgerald…par Jess

Merci ! Toujours au rendez-vous quand il s’agit de présenter un artiste. Et quel artiste…! Une légende, dont Arte avait fait le portrait de manière brève mais très intéressante. Il est difficile de « réduire » cette dame a un seul article. C’est vrai que l’on pourrait en parler toute la soirée et bien plus encore. Sa discographie et sa vie le permet aisément.

« C’est assez drôle, je suis toujours surpris par le fait que tu connaisses certains artistes, toi qui est un inconditionnel du rap. Comment tu l’as connu ? »

Dans notre article sur le Jazz, j’évoquais ma rencontre avec Anouar Brahem. La quiétude et l’évasion que me provoquaient sa musique. Oui le rap a bercé notre enfance par ses morceaux dans lesquels l’on se retrouve. Cependant, par moment nous avons besoin d’autre chose. C’est alors que l’on se penche sur d’autres genres comme le Jazz en l’occurrence. Entre amis autour d’un verre dans le bar caché de la rue Sedaine à Bastille, en voiture sur le périphérique encombré avec TSF Jazz ou en festival à la Villette. La première fois que je l’ai entendu c’était chez un ami, en comité restreint, dans une ambiance calme avec un jeu de cartes.

Source: Youtube

Sa voix m’a tout de suite séduit, retenu mon attention. Cela ne s’explique pas, les goûts et les couleurs… Dès lors, il s’agissait d’aller s’intéresser plus en détail à cette voix captivante.

La découverte d’Ella Fitzgerald…par Ric

Et toi alors, Ric, cette rencontre avec notre artiste jazz?

Ma rencontre avec le jazz n’est pas si vieille. En effet, elle date d’une dizaine d’années. Je me souviens de ce rendez vous galant….le deuxième il me semble. La personne à conquérir est invitée dans mon chez moi d’étudiant où le seul appareil électronique est un poste de musique – on ne se refait pas. L’ambiance est feutrée et la discussion va bon train. En cherchant quoi mettre en fond sonore, je tombe sur une station qui passe du jazz. Je ne connaissais pas les sonorités mais elles me semblent idéales pour bercer nos discussions. 

Les morceaux s’enchaînent. La discussion est passionnante. Il est vrai que les deux jeunes se plaisent. Et là, un morceau de Ella Fitzgerald passe. Je ne saurais dire lequel mais il s’agissait d’un duo. Néanmoins, il aura suffi pour que je me lance dans une recherche documentaire sur cette artiste et que je m’intéresse à son oeuvre.

Pourquoi est t’elle si divine?

La discussion se poursuit, comme un débat, même si les protagonistes que nous sommes sont du même avis. Et le point principal qui revient : sa grandeur. Pourquoi est elle une artiste à part ?

Déjà il est important de rappeler la longévité de sa carrière. Elle a toujours su rassembler et enchanter les amateurs de sa musique. Elle a cette capacité à vous apaiser, vous faire sentir dans une atmosphère simple et douce.

Source: Youtube

Néanmoins, elle peut aussi vous ambiancer au travers de sa voix.

Source: Youtube

Cependant, nous n’allons pas faire une liste à la Prévert, mais il est important de rappeler aussi qu’elle a chanté avec les plus grands : Franck Sinatra ou encore Louis Amstrong.

Source: Youtube

Par ailleurs, comme beaucoup d’artistes de l’époque, elle a investi dans l’humain. Elle s’engage ainsi dans la lutte contre les discriminations de l’époque. Elle s’amuse donc à braver les interdits. Avec l’aide de Marylin Monroe qui la soutient, elle est la première artiste noire à se produire au Mocambo, célèbre night-club des années 1950. Cette représentation lui ouvrira ainsi les portes de plusieurs autres scènes.

Elle s’engage également activement dans le soutien caritatif des enfants défavorisés.

Il est des artistes qui vous marquent par leur présence et leur talent. Ella Fitzgerald est un exemple typique. En effet, sa longue carrière et ses nombreuses récompenses la placent au rang d’icône de la musique Jazz des années 40-60. Louis Amstrong décrivait leur art en disant: « ce que nous jouons, c’est la vie ». Comment ne pas s’évader avec la voix de cette chanteuse de renom. C’est ainsi que notre s’achève sur un constat inévitable: la Musique est un élément indispensable pour rendre nos vies bien meilleures et colorées. Alors, soyez heureux et écoutez de la musique !

Rendez-vous sur Hellocoton !