Like

Diet_Prada, le compte Instagram qui décrypte l’éternel recommencement de la mode

Décrypter la mode ou plutôt ses répétitions au fil des collections, voila tout l’enjeu de Diet_Prada, le compte Instagram en vogue.

Une leçon d’histoire pour la mode

La mode a aujourd’hui une vitrine sociale sans précédent : Instagram, Facebook, Twitter, … Les fans de mode ne sont plus écartés de ce milieu si élitiste et ne se privent plus de commenter, comparer et critiquer les collections des grandes marques de couture.

Internet est devenu l’encyclopédie de la mode, son histoire est gravée dans le marbre. Les prescripteurs de la mode peuvent s’en donner à cœur joie et c’est bien là l’initiative de Diet_Prada, ce compte Instagram lancé il y a maintenant 2 ans. L’instagrameur anonyme est un fin connaisseur, depuis plus de 12 ans, il écume l’univers de la mode.

Ça fait maintenant presque huit ans que je travaille dans la mode. Si on y ajoute mes études de mode on arrive à quelque chose comme 12 ans. J’ai eu la chance d’avoir accès à tous les défilés de mode en ligne. J’ai pu tout observer au fil des années, obsessivement parfois, et me construire petit à petit ma propre encyclopédie de la mode. Parfois je me relis des bouquins de Diana Vreeland. L’histoire c’est important, ça nous permet de renouer avec l’origine des choses. (L’instragameur anonyme pour une interview donnée à I-D)

Une connaissance et des recherches qui font de son compte un puit de réalisme de cet univers fast. Le compte Diet_prada semble trouver l’origine de son nom dans la marque éponyme. Une marque qui selon l’auteur du compte est de loin la marque la plus influente dans l’univers du fashion.

La nouveauté mise à l’épreuve

A l’ère de la surconsommation, les adeptes d’une mode à la pointe de la tendance n’en sont pas moins exigeants pour accéder à la nouveauté. Des attentes fortes qui peuvent pousser les créateurs à un burn-out. Mais sans forcément atteindre ce stade, les grandes marques semblent vouloir s’inspirer des collections précédentes voir des concurrents pour lancer leurs nouvelles gammes vestimentaires.

Je me fous que quelqu’un copie une veste Balenciaga des années 1950. On s’en fout, ça fait partie du jeu. Mais quand tu copies un costume homme Balenciaga de la saison dernière… Il y a ce concept de tendances, encore et toujours plus, qui rend le paysage vraiment trop homogène. (L’instragameur anonyme pour une interview donnée à I-D)

A la tête de ce compte, un homme adepte de la mode et ses moindres secrets. Lancé il y a deux ans avec un ami, il administre aujourd’hui le compte seul en scrutant les moindres détails des collections. Un travail qui s’inscrit dans une recherche presque historique de la mode combinée à une fine connaissance de ce milieu forment le duo parfait pour les détracteurs du plagiat.

La boucle est bouclée

Et maintenant la preuve par l’image …

@Diet_prada

@Diet_prada

@Diet_prada

@Diet_prada

@Diet_prada

@Diet_prada