Like

Du cuir vegan dans votre dressing !

Si le perfecto est devenu un indispensable de la garde-robe, et que les derbys sont définitivement une valeur sûre, ils ont le désavantage d’être composé de cuir. Pour des raisons écologiques, éthiques, ou autres, on peut être amené à chercher une alternative végétale. Et bien, c’est possible !

 

 

Porter du cuir est un acte qui remonte à l’Antiquité. Déjà à cette époque, la peau des animaux élevés et consommés, était réutilisée afin de se vêtir et de tenir chaud. Environ 15 siècles plus tard, un vent de révolution sonne sur le monde de la mode, synonyme d’un changement renversant. Face à une prise de conscience de plus en plus grande des conditions de fabrication du cuir, beaucoup d’entre vous aimeraient le supprimer de leur dressing. Mais dire adieu aux jolies bottes de madame, aux chaussures de costumes de monsieur, ou au merveilleux perfecto, peut vite virer au cauchemar !

Pour autant, que les férus de mode se rassurent, il existe bel et bien des alternatives au cuir animal. Du cuir végétal, pour des pièces toutes aussi resplendissantes, sans cruauté et bien plus écologiques. En effet, la production de cuir animal engendre de nombreux problèmes. L’utilisation des terres, les gaz à effet de serre découlant de l’élevage des animaux, ainsi que les besoins des tanneries en énergies et en eau, créent un impact environnemental important. De plus, afin d’empêcher la décomposition des peaux, ces dernières sont chargées en produits chimiques toxiques et caustiques.

De nouveaux matériaux Tirés de l’industrie

Les matériaux vegans pouvant jouer le rôle de substitut au cuir sont nombreux, et des petits nouveaux font régulièrement leur apparition. Certains sont d’origines végétales, d’autres sont l’incarnation parfaite du recyclage. En effet, les chambres à air peuvent composer la matière première d’une des pièces de votre garde-robe. Peu sexy à l’état brut, tout comme d’autres matières synthétiques recyclées, elles révèlent des surprises avec un peu de transformation. L’association REEV crée ainsi des sacs à base de recyclage de chambres à air.

Bien connus, les cuirs synthétiques représentent également un bon moyen de pallier au cuir animal. Souvent qualifié de Tchip, il existe pourtant dans des versions plus que réalistes, qui vous feront oublier leur origine. En effet, souvent composés de fibres synthétiques non tissées et coagulés dans une résine, skai, Lorica, chamude, clarino, ou encore amara, vous offriront une pièce aux mêmes propriétés que le cuir.

Un cuir Vegan issu du règne végétal

Le règne végétal regorge de plantes pouvant remplacer le cuir dans nos armoires. Le liège, par exemple, est un matériau souple et résistant, en plein essor au Portugal. De plus, le liège représente l’écorce superficielle de l’arbre chêne-liège, qui, prélevée environ tous les 12 ans, ne nuit pas à l’arbre. Ainsi, le processus de fabrication est écologique et éthique.

© PELCOR

L’eucalyptus et l’ananas permettent également la fabrication de pièces “imitation cuir”, grâce aux vertus … de leurs feuilles ! En effet, en 2014, l’entrepreneur allemand Fabian Stadler a réussi à fabriquer des ceintures grâce à l’eucalyptus. Vous pouvez retrouver son travail sur son site noanifashion.de. Quant au fameux fruit tropical, l’entreprise la plus prometteuse s’incarne par Piñatex, basée aux Philippines. Bonne nouvelle, ce mode de production n’utilisant que les feuilles de l’ananas, il n’est pas nécessaire d’augmenter la production.

La petite surprise est incarnée par le muskin. En effet, ce matériau est obtenu à base de champignons ! Produit par l’entreprise italienne Grado Zero Espace, il est souple et respirant.

Enfin, l'”éco-cuir” mis au point par l’ingénieur américain Richard Wool. Ce dernier est fabriqué à partir de fibres naturelles telles que le lin ou le coton, mélangées avec du maïs, du soja et des huiles végétales. Ce savant mélange pourrait révolutionner le monde de la mode. Sans nom définitif pour le moment, attention à ne pas le confondre avec du véritable cuir, portant l’appellation éco-cuir également.

© Richard Wool

De plus, attention tout de même au nom “cuir végétal”. Des marques l’utilisent pour désigner des cuirs n’ayant par exemple pas subi les mêmes conditions de tannage. Il est important de rappeler que le nom cuir désigne en premier lieu la peau. La lecture de l’étiquette est donc indispensable.

 

Des créateurs sur la ligne de départ

Certains créateurs ont déjà senti la vague et se sont rapidement attelés afin de surfer dessus. Ainsi, Nathalie Portman a créé une ligne de chaussures vegan (ici). Parmi les créateurs nous retrouvons par exemple Danielle Nicole ou encore Angela Roi. Sans oublier Matt & Nat, dont le « vegan leather » est composé de matériaux recyclés. Plus qu’une marque vegan, c’est donc bel et bien une marque écologiquement responsable. Si cette liste est non exhaustive, elle illustre la diversité des choix maintenant proposés aux envies de chacun.

@Matt and Nat

 

Ainsi, s’habiller vegan ne signifie plus sans style ni adieu à nos pièces favorites. Peu à peu, le mouvement prend de l’ampleur et ne fait que s’amplifier. Qui sait, peut-être que bientôt la plupart des dressings seront parés de mille et une pièces en faux cuirs !

Psssst : Si ce domaine t’intéresse, n’hésite pas à lire notre article sur les cosmétiques vegans !

Rendez-vous sur Hellocoton !