12

Les conseils beauté de Béné : Nu Skin ou la cosmétique du cœur, Acte 1

Nu Skin, cela vous parle ? Sachez que cette entreprise américaine est présente depuis plus de 20 ans sur le marché de la recherche dans le secteur des cosmétiques et de la santé. Mais, ce que je tenais plus que tout à vous présenter en ce début d’année, dans ce premier opus, c’est tout ce que cette société fait pour aider les autres. Cette dernière a en effet développé une fondation qui agit à travers de nombreuses actions. Alors, avant de vous entraîner dans les aventures trépidantes de la beauté grâce aux prochains articles « les conseils beauté de Béné », nous découvrirons comment le cœur d’une entreprise et de ses fondateurs peuvent réellement œuvrer pour aider les plus démunis tout en gardant une culture du résultat. En sommes vous allez voir comment « consommer raisonnablement, durablement avec éthique et cœur ».

 

©Nu Skin

Nourish the Children®

©Nu Skin

Actuellement 45% des enfants n’atteindront pas leur 5ème anniversaire suite à la malnutrition, la plupart sur le continent africain… Un constat alarmant et un défi de taille pour qui veut y remédier.

Nourish the Children est le programme créé par Nu Skin qui a développé, pour ce dernier, Vitameal® afin de lutter contre ce fléau de la malnutrition. Le principe est génial : imaginé conjointement avec un expert en malnutrition infantile dans les pays du Tiers Monde, VitaMeal® est un produit végétarien sans lait à haute valeur nutritive, parfaitement équilibré entre apports glucidiques, protéiniques et lipidiques et pouvant de surcroît s’adapter à tous types d’alimentation / de culture alimentaire.

De plus, chaque paquet de VitaMeal® a été conçu pour offrir 30 repas à un enfant, soit suffisamment pour permettre au moins un repas nourrissant  chaque jour, pendant un mois ! Un luxe pour beaucoup en situation de famine.

©Nu Skin

C’est ainsi que depuis 2002, Nu Skin a pu offrir environ 600 millions de repas, soit 130 000 chaque jour, à travers le monde dans plus de 50 pays.

En parallèle, Nu Skin permet à ses ambassadeurs et clients par le biais de ce programme de lutter contre ce fléau.

Mais la marque ne s’est pas arrêtée là. Dans le monde, ce n’est pas un secret, l‘éducation bien qu’essentielle n’est pas encore dispensée à tous et notamment aux filles que ce soit pour des raisons culturelles ou un besoin (plus on travail, mieux on est sensé vivre… du moins dans un monde idéal). Nu Skin a décidé de contrer ce phénomène de façon détournée en choisissant de faire distribuer Vitameal® gratuitement dans les écoles, dans les pays du tiers monde. Ce choix incite les parents à envoyer leurs enfants à l’école plutôt que de les faire trimer aux champs, dans les mines ou ailleurs… et ce le ventre vide et dans des conditions pouvant leur être fatales. Ainsi, ces enfants reçoivent non seulement une éducation mais sont assurés d’au moins un repas complet chaque jour. Un double bénéfice 🙂 Comment cela fonctionne et comment participer ? Source, site Nu Skin

ÉTAPE 1 : du VitaMeal à haute valeur nutritive est produit dans des installations situées au Malawi, en Chine et aux États-Unis.

ÉTAPE 2 : les ambassadeurs et les clients peuvent acheter du VitaMeal.

ÉTAPE : Nu Skin fait parvenir les dons à des organismes caritatifs tiers.

ÉTAPE 4 : les organismes caritatifs tiers transportent et distribuent le VitaMeal donné aux enfants souffrant de malnutrition dans le monde entier.

©Nu Skin

Malawi Project : Build a Village

Le village de Matlimanja, inauguré en 2007 et basé au Malawi, est issu du programme « Build a village » de la Nu Skin Force for Good Foundation®. Baptisé par les habitants eux-mêmes la traduction de son nom signifie  « longues mains qui donnent »… Déjà tout un symbole.

©Nu Skin

Au sein de ce village, la Nu Skin Force for Good Foundation® intervient dans l’enseignement agricole. Il est bon de rappeler que le Malawi est l’un des pays les moins développés au monde, mais pas le moins peuplé, et qu’il détient l’un des taux de mortalité le plus élevé suite à la malnutrition et aux infections. Avec ce projet et Napoléon Dzombe, un acteur local qui veille à la bonne distribution du VitaMeal®, Nu Skin a pu financer la construction d’une usine à Lilongwe, la capitale de ce pays, pour la fabrication sur place du VitaMeal®. Cela a permis la création de plus de 400 emplois. Dans ce pays, je le répète, l’un des plus pauvres au monde, les habitants vivent avec moins d’1$ par jour. Ce village a permis de loger environ 40 fermiers avec leurs familles mais pas seulement. En effet, les habitants y apprennent la pisciculture, l’irrigation goutte à goutte, l’agriculture durable, la conservation de la forêt, l’arboriculture, l’élevage d’animaux, la nutrition et bien plus encore. Les enfants, quant à eux, peuvent aller à l’école. C’est tout un cycle d’études, d’apprentissages qui permet à des humains de se créer une vie et d’acquérir de meilleures chances de s’élever de leur condition. Mai 2009, le Saint Graal, la 1ère cérémonie de remise des diplômes de la School of Agriculture and Family Independence (SAFI) a eu lieu. 2012, une autre victoire, environ 180 familles, grâce à cette école, ont appris l’autosuffisance, les rendements ont atteint jusqu’à 700%.

©Nu Skin

« Donnez un poisson à un homme et il mangera un jour. Apprenez-lui à pêcher et il mangera toute sa vie ». Lao Tseu, sage chinois 6 ou 5° siècle avant JC.  Jésus Christ pas Jean-Claude Van Damme… Bon ok humour basique, mais vu le sujet ça fait du bien d’écrire une petite bêtise relaxante !

Seeds of Hope, le baobab de l’espoir

©Nu Skin

Dans les futurs articles, « les conseils beauté de Béné » nous vous ferons découvrir la gamme Epoch conçue à partir de la nature et surtout de l’ethnobotanique. À travers cette gamme, Nu Skin contribue au projet « Seeds of Hope », en langue de Molière, « Graines d’Espoir ». Ainsi, pour chaque Baobab Body Butter vendu, 0.25$ sont reversés au Malawi par le biais de la Nu Skin Force for Good Foundation et Nu Skin Europe fait don de 4€ à la SAFI. Cet argent sert à participer à la reforestation (baobabs mais aussi arbres fruitiers)… Un acte plus qu’utile pour les habitants puisque ces arbres, outre l’ombre et l’oxygène qu’ils prodiguent, sont source de nourriture, de bois et d’écorce pour divers usages, mais jouent aussi un rôle essentiel dans la condensation de l’eau sans oublier que leurs racines empêchent l’érosion du sol. Enfin, un pays boisé signifie une faune et flore bien plus développées (encore un impact nourricier important). Ainsi, depuis mai 2015, au Malawi, ce sont plus de 550 000 arbres qui ont pu être plantés. Également, ils représentent une ressource renouvelable aux milles vertus.

©Nu Skin

Cela laisse songeur sur tout ce que l’on pourrait faire… Vous ne trouvez pas ?

SEACOLOGY

 

©Nu Skin

Rien qu’au début de son nom “sea”, qui signifie mer (mais vous le saviez surement), vous pouvez deviner le but de cette organisation : préserver la biodiversité en milieu insulaire. D’ailleurs, au niveau mondial Seacology est la première organisation environnementale à but non lucratif. Elle est à l’origine de plus de 171 projets dans 41 pays. Son président, le Dr Paul Alan Cox, botaniste, aide au développement de la gamme Epoch grâce à ses recherches scientifiques axées sur l’écologie, mais surtout l’ethnobotanique. Pour approfondir, dans les îles demeure souvent un paradoxe entre la protection par les populations indigènes des ressources naturelles et le développement économique. L’organisation Seacology trouve ainsi des moyens équitables de préserver l’écosystème tout en maintenant l’équilibre. Cette organisation a donc permis de préserver les cultures insulaires, les barrières de corail, la nature tout simplement sans oublier la construction d’écoles, d’hôpitaux et plus encore.

©Nu Skin

FORCE FOR GOOD, la fondation qui résume tout

©Nu Skin

Seuls ou issus de fratries, des orphelins se retrouvent sans rien pour non vivre mais survivre… À travers le monde, depuis 1995, la mission de Force for Good est l’espoir d’une vie sans maladie, sans illettrisme, sans pauvreté. Les 4 projets que je vous ai ainsi présentés sont le résultat d’un réel engagement d’une société envers la planète.

  1. Village Mtalimanja ;
  2. Projet Seeds of Hope ;
  3. Programme de dons pour la Gamme Epoch ;
  4. Organisation Seacology.

Sachez qu’un rapport de destination des fonds est accessible tous les ans.

Coeurclusion

©Nu Skin

Avant de se (re)faire une beauté avec Béné, ambassadrice de la marque dans les prochaines aventures Nu Skin, je tenais vraiment à vous embarquer au cœur de la présentation d’une entreprise qui n’en manque pas… de cœur !

 « Il y a des voyages qui se font avec un seul bagage : le cœur ». Audrey Hepburn, actrice, (1929-1993).

©Nu Skin

Rendez-vous sur Hellocoton !