2

Petit guide pour mieux comprendre la crise d’angoisse

Pour ceux qui en souffrent, la crise d’angoisse est toujours un moment difficile à passer et qui isole du reste du monde. En effet, le phénomène n’est pas facile à expliquer à son entourage qui pense souvent que la personne angoissée est simplement trop émotive et ne sait pas se contrôler. Explications.

 

Qu’est ce qu’une crise d’angoisse ?

C’est plutôt simple : une crise d’angoisse est la manifestation physique d’une peur intense, explicable ou non. Alors là, l’image qui vous vient tout de suite à l’esprit est celle du type qui respire dans un sac en papier. Seulement c’est beaucoup plus complexe que cela. En effet, quand on fait une crise d’angoisse, de multiples symptômes peuvent apparaître : palpitations, maux de tête, nausées, tremblements, crise de larmes, crampes d’estomac, douleurs intestinales, … Et bien d’autres encore.

C’est un cercle vicieux. Votre cœur s’emballe, vous avez du mal à respirer donc vous pensez que vous allez mourir ce qui vous fait peur et entraîne davantage de symptômes. Et le pire, c’est de ne pas pouvoir expliquer pourquoi tout cela a commencé. En général, la crise se manifeste lorsqu’on se retrouve dans une situation stressante ou qu’on est mal à l’aise. Mais parfois, elle apparaît sans raison apparente et est donc plus difficile à gérer. Bref, c’est un enfer.

Source : Madmoizelle.com

 

Les conséquences au quotidien

Les crises ont des répercussions physiques et mentales: fatigue, irritabilité, tristesse, douleurs diverses, … L’angoisse ne se contente pas de venir et de partir, elle laisse des traces et peut devenir handicapante. Un exemple : imaginez-vous avec vos amis dans un super endroit. Tout va bien quand vous sentez qu’elle arrive, elle vous envahit peu à peu. D’un coup, d’un seul, vous vous isolez complètement du groupe.

Vous êtes physiquement présent mais dans votre tête c’est le vide, comme s’il n’y avait plus rien autour de vous. Vous êtes seul avec votre peur. Flippant n’est-ce pas ? Et bien c’est que ressent une personne sujette aux crises d’angoisse. Quand vous vivez plusieurs fois la situation que je viens de vous décrire, vous vous renfermez petit à petit sur vous-même, refusant les sorties et les loisirs. La maison vous semble être le seul endroit « sûr », où vous pourrez gérer vos crises tranquillement.

Source: Doctissimo.fr

Angoissé(e) à vie ?

Je vous rassure : ça se soigne. Pas à grands coups de médicaments attention ! Il est évident que les crises d’angoisse traduisent un problème psychologique dû à un événement passé et qui a pu être traumatisant. Il faut donc essayer d’identifier cet événement, seul ou à l’aide d’un thérapeute.

Une fois que cela est fait, on peut commencer à travailler sur soi pour apprendre à gérer ces crises. C’est un processus long et difficile mais au final, ça vaut le coup. Après à chacun sa méthode : consultation d’un thérapeute, méditation, yoga, changement de vie, … L’important c’est que ça fonctionne.

Source: Femmeactuelle.fr

Difficile de terminer cet article sans aborder mon cas. Suite à un événement douloureux j’ai connu l’enfer des crises d’angoisse. Et je tiens à dire que ça n’est pas une faiblesse ou un caprice mais un moyen qu’utilise votre cerveau pour vous dire que quelque chose ne va pas. J’ai refusé de me laisser bouffer et j’ai avancé. Et puis, une rencontre, des diplômes et plein d’autres choses plus tard, j’ai dit adieu à mes angoisses…après dix ans d’efforts.

Rendez-vous sur Hellocoton !