Like

Un bout d’histoire de vie: Cœurs d’ici et d’ailleurs – Episode 3

LE TICKET MODE POURSUIT LES PORTRAITS D’HISTOIRES DE VIE VÉCUES À TRAVERS LA PLANÈTE. RETOUR A VICHY. DANS L’ÉPISODE 2,nous DÉCOUVRONS un autre PROTAGONISTE qui va commencer une nouvelle vie dans une nouvelle VILLE pour Ses etudes. ET, elle FAIT UNE RENCONTRE INATTENDUE…!

 

Vendredi soir. La semaine de cours s’est achevée. On entend sur les berges des rives de l’Allier un groupe de jeunes gens qui chantent à tue-tête. Petit moment de détente pour ces étudiants qui ont décidé de se retrouver autour d’un moment festif avec un pique-nique, du vin, du fromage et de la bonne compagnie. Isis est assise entre les jambes de Richard et sa tête est posée sur son torse. Ils admirent tous les deux en silence des oiseaux qui profitent des derniers rayons du soleil. Il est temps de rentrer. Après les bisous et les checks d’aurevoir, les deux jeunes gens s’en vont “chez eux”. En étant voisins, ils ont ainsi deux appartements l’un en face de l’autre. Émoustillés par l’alcool et cette brise légère et fraîche qui passe à travers la fenêtre ouverte, ils succombent au plaisir charnel et s’ensuit un moment de tendresse et de plaisir. Dans l’union de leurs corps transpirants, Richard murmure à l’oreille de sa belle: “Je t’aime, ma chérie”! Isis  n’a pas pu retenir ses larmes et l’a serré fort dans ses bras.

  • Je n’ai jamais ressenti cela. Elle me rend tellement heureux cette fille. J’ai l’impression que c’est une drogue. Je ne sais pas ce qui se passe, il y a des mots qui viennent à ma bouche. Je ne peux pas les empêcher de sortir; il faut que je lui dise. C’est donc cela être amoureux….!
  • J’adore cette relation. Elle est épanouissante. Il me rend vraiment heureux ce garçon croisé dans le couloir et que j’ai détesté au premier coup d’œil. Mais, en dépit du fait que je me sens bien, je ne savais toujours pas ce qu’il ressentait et voilà qu’il se livre à moi dans ce moment romantique où nous exprimons notre attirance physique. Je ne pensais vraiment pas pouvoir retomber amoureuse un jour.

Voila six mois qu’Isis et Richard forment un couple. Ils ont succombé à cette attirance étrange du début de leur rencontre. Ils ont une relation à la fois fusionnelle et indépendante. Ils sont très différents et pourtant si similaires. Chacun possède une vie personnelle en plus de leur vie de couple. Isis s’investit complètement dans ces cours, sort avec ses amies slovènes et ses collègues de cours. Richard, quand à lui, a de longues journées. Il a cours tous les jours; les soirs du début de semaine, il va à son travail d’assistant d’éducation et les soirs de fin de semaine, il assure ses fonctions de président du BDE en organisant les loisirs étudiants. Se retrouver dans leur “nid” est devenu le moment de bonheur quotidien. Ils l’attendent avec impatience tous les deux chaque jour de chaque semaine.

Isis se sent épanouie et complète avec Richard. Elle trouve qu’ils sont complémentaires dans leurs sentiments et dans leurs actes. A travers tous leurs périples dans les quatre coins de la France (Paris, Lyon, Marseille, Clermont-Ferrand, …), elle découvre ce jeune homme chaque fois un peu plus et apprend ainsi à connaitre l’Afrique du Sud, pays dont il est originaire. Il est surprenant de se sentir autant attirée par quelqu’un qu’elle pensait totalement différent. En effet, dans l’esprit collectif slovène, les “personnes de couleur noire” sont une espèce à part entière. On sait qu’ils existent mais vu qu’on ne connait pas, on rejette ou on approche pas. Serait ce un vestige de l’histoire de son pays qui était fermé au monde par la passé? Elle savoure cette découverte de l’inconnu et se rend compte qu’elle ne sait plus vivre sans lui.

Avec sa belle, Richard se rend compte qu’il n’est vraiment jamais tombé amoureux. Il ressent continuellement une sorte d’euphorie indescriptible. Il la découvre chaque jour un peu plus et ne se rassasie pas de ce qu’il vit et expérimente. Il apprend ainsi à connaitre la Slovénie, un petit pays d’Europe de l’Est. Il ne s’était vraiment jamais posé la question de l’importance des origines ou de la couleur de peau. Il ne comprenait pas que des compatriotes sud-africains ne se “mélangeaient” jamais et ne sortaient qu’avec des personnes de couleur noire. Pourquoi s’imposer cette restriction? le fond n’est il pas plus important que la forme?

L’année universitaire touche à son terme. Emportés par la fougue de leur relation amoureuse, les deux tourtereaux ne s’étaient pas vraiment posés la question de la suite à donner à leur histoire. Isis devrait rentrer chez elle et Richard resterait en France. Il leur apparaissait évident que leur relation ne pouvait pas s’achever juste à cause de la distance. Ce ne sont “que” 2h d’avion après tout. Pourquoi se priver de ce bonheur si doucement installé? Advienne que pourra!

  • Je ne sais pas comment je peux lui dire cela. J’ai envie de faire ma vie avec lui. Mais, ma famille est aussi sinon plus importante. Que faire?

A suivre

Rendez-vous sur Hellocoton !