2

“Christian Dior : Designer of Dreams”, l’héritage Dior

L’exposition “Christian Dior, couturier de rêve” a su attirer plus de 708 000 visiteurs au Musée des Arts Décoratifs à Paris à son ouverture en juillet 2017. Aujourd’hui, elle fait son entrée sur le territoire britannique, au musée Victoria and Albert (V&A). Un rendez-vous incontournable à découvrir ce mois-ci et jusqu’en juillet 2019.

Les Britanniques vont enfin pouvoir profiter de cette magnifique exposition présentant les plus belles créations de la maison imaginées par ses directeurs artistiques. Une scénographie à couper le souffle qui sera un rendez-vous incontournable pour les passionnés de la Maison Dior.

https://www.luxe-infinity.com/come-back-de-grande-exposition-christian-dior/

Une rétrospective  qui signe une belle preuve d’amour de l’art français par les Anglais, à quelques mois du Brexit. C’est en effet une première pour le Royaume-Uni d’accueillir la plus grande exposition consacrée à la Maison Dior. Plus de 70 ans retracés au travers des créations de son fondateur et des directeurs artistiques lui succédant (Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri).

L’exposition met en lumière l’histoire atypique qu’entretient le Royaume-Uni avec la Maison Dior, en partenariat avec la Maison Swarovski. Une salle est entièrement dédiée à ce lien privilégié au travers notamment du portrait officiel des 21 ans de la Princesse Margaret tiré en 1951 par Cecil Beaton.

Christian Dior s'expose au V&A de Londres

La princesse Margaret dans sa robe Dior pose pour le portrait officiel de ses 21 ans (http://www.lefigaro.fr/lifestyle/2019/02/05/30001-20190205ARTFIG00092-christian-dior-s-expose-au-vampa-de-londres.php)

Un an après ce célèbre portrait, le couturier organise son premier défilé londonien à l’Hôtel Savoy. Le lendemain, la collection est présentée à l’Ambassade de France, obligeant les mannequins à sortir de la pièce à reculons, respectant ainsi le protocole de ne pas tourner le dos à la Reine. Cas exceptionnel, la Reine demanda aux mannequins de se retourner pour admirer les tenues de dos.

“Il n’est pas de pays, sauf le mien, dont la vie quotidienne me plaise plus. J’aime ses usages, son sens de la tradition, sa politesse, son architecture et, ce qui est plus étonnant, sa cuisine. Je raffole de Yorkshire pudding, de poulet à la sauge, et je fais mes délices d’un breakfast avec thé, porridge, eggs and bacon…”  Christian Dior dans son autobiographie Christian Dior et moi, 1957, Librairie Vuibert.

Venez découvrir jusqu’en juillet 2019 pas moins de 500 objets, accessoires, illustrations, parfums et vêtements dont 200 créations de haute couture au Musée V&A à Londres.

https://www.luxe-infinity.com/come-back-de-grande-exposition-christian-dior/

Rendez-vous sur Hellocoton !