Like

Le chocolat, l’alliance du bonheur et d’une vie healthy

A l’approche de PÂQUES, le chocolat est en fête. En moyenne, les Français en consomment environ 390.000 tonnes par an, soit un peu moins de 7 kilos par habitant. Objet de désir et de gourmandise, ce délicat met sucré, ravit les petits comme les grands, tout en étant un allié pour notre santé.

En tablette, en forme d’œufs ou en pépites, le chocolat est le partenaire idéal des pauses cafés, tea time, et autres moments de détente. A Noël, à Pâques, ou au quotidien, il est notre meilleur ami, mais aussi, celui de notre corps. Consommé avec modération bien entendu, il regorge de bienfaits grâce à ses supers composants.

Le magnésium !

Le chocolat est le champion du magnésium. En effet, le noir et celui au lait en renferment respectivement 112 mg et 60 mg pour 100 g.  Ce minéral permet de lutter contre le stress et l’anxiété en réduisant fortement le taux de cortisol plasmatique dans le sang. En effet, le déficit en magnésium entraîne une baisse d’énergie. Sensation d’épuisement, fatigue chronique,…. ce qui est facteur d’une baisse de moral certaine ! Ceci explique pourquoi quand vous êtes triste, vous avez souvent envie de chocolat !

De plus, le magnésium permet de réduire les risques d’un infarctus du myocarde ou d’un AVC et de diminuer la probabilité de souffrir d’un diabète de type 2. Sans oublier l’effet positif sur la prévention et l’évolution de l’ostéoporose de la femme ménopausée. Enfin, consommer 6 grammes de chocolat noir par jour, soit environ deux carrés, suffirait à entraîner une baisse de la tension artérielle, d’après une étude allemande publiée dans la revue Jama.

Les anti-oxydants !

La capacité antioxydante du cacao est environ 4 à 5 fois plus élevée que celle du thé noir, et 2 à 3 fois plus élevée que celle du thé vert et du vin. Ce sont les flavonoïdes et les minéraux tels que le zinc, le manganèse, et le cuivre, qu’il contient, qui sont particulièrement actifs. Ainsi, les antioxydants contenus dans le chocolat, permettent de lutter contre beaucoup de maux. Le premier est le cholestérol. Oui oui oui, vous avez bien lu, le chocolat et le cacao contiennent en effet des flavonoïdes aux propriétés antioxydantes, à hauteur de 10% du poids total dans la poudre de cacao. Ces derniers diminuent la concentration de mauvais cholestérol, qui bouche les artères, et favorisent la production du bon, utilisé pour la digestion. Sans oublier, que la vitamine B3 du chocolat, permet également de réduire l’encrassement des artères.

Mais son action antioxydante ne s’arrête pas là ! Il stimule notre cerveau, et le protège, lui et nos cellules, contre le vieillissement. Ses flavonoïdes permettent ainsi également la prévention de certaines maladies comme le cancer.

Les acides aminés, source de bonheur

Le cacao contient également des acides aminés nommés tryptophanes, qui se transforment et transmettent de la sérotonine à l’organisme. Cette dernière est un neurotransmetteur qui permet d’apporter une sensation d’apaisement et de bien-être. Déguster du chocolat apporte réconfort et satisfaction, en favorisant également la sécrétion d’endorphines, l’hormone du bonheur. Ainsi, si quelqu’un vous demande qui vous rend heureux, vous pourrez lui présenter votre tablette chocolat, qui vous attend chaque soir pour votre dégustation !

Les fibres

Le cacao est composé d’une grande quantité de fibres, grâce auxquels il permet de limiter la constipation en stimulant le transit intestinal. Ainsi, plus le chocolat a une teneur élevée en cacao, plus il contient de fibres. Par exemple, 100g de chocolat noir à 70% de cacao renferment environ 15g de fibres, soit plus que certains légumes comme la courgette ou le concombre.

Le chocolat comme allié grossesse

D’après une étude parue dans la revue Epidemiolgy, la consommation quotidienne de chocolat noir réduirait de 69% les risques de développer une prééclampsie, une complication liée à l’hypertension artérielle. Ainsi, l’étude a été effectuée par des chercheurs de l’Université de Yale sur 2 291 femmes enceintes, entre 1996 et 2000. Les scientifiques ont estimé leur consommation de chocolat en mesurant notamment le taux de théobromine dans le cordon ombilical, un composant du cacao particulièrement présent dans le chocolat noir. D’après les conclusions du rapport, la concentration de théobromine est associée à un risque moindre de prééclampsie.

Comment bien choisir son chocolat

Afin de maximiser les bienfaits du chocolat, il est important de bien le choisir. Ainsi, mieux vaut privilégier celui contenant la quantité la plus faible de matières grasses et de sucre, le chocolat noir, au moins 70% de cacao. L’avantage de ce dernier, réside également dans son absence d’additifs laitiers.

Evitez ainsi le chocolat contenant de l’huile de palme. Le chocolat au lait est également plus faible en bénéfice, puisqu’il contient moins de cacao, mais une grande quantité de lait et de sucres.

Enfin, il est toujours préférable de choisir un chocolat biologique et équitable, afin d’allier bien-être personnel, et bien-être des autres et de la planète.

Et pour les curieux ? Si les expériences culinaires vous tentent, laissez vous aller à la dégustation de chocolat cru. Frédéric Marr s’est lancé dans la confection de chocolats crus, vendus sous la marque Rrraw, pour lequel les fèves venues du Pérou, ne sont pas torréfiées. Ces dernières sont directement broyées puis liquéfiées à froid (moins de 40 °C), avant de donner naissance à une pâte sept fois plus riche en flavonoïdes que les chocolats noirs ordinaires. En bouche, le résultat est surprenant : très fort en goût mais un peu amer puisque très peu sucré.

Autre innovation avec le roi suisse du chocolat haut de gamme, Barry Callebaut. Ce dernier, mise sur la non-fermentation des fèves, étape durant laquelle les antioxydants se dégradent. Ses tablettes ne sont pas plus amères que celles à 70 ou 80 % de cacao, sont commercialisées sous le nom de ActicoaTM.

A consommer avec modération

Attention tout de même à consommer le chocolat avec modération, car son apport énergétique reste de 500kcal pour 100g, soit 1/4 de nos besoins quotidiens.

Vous avez maintenant toutes les clés pour consommer votre chocolat sans culpabilité. Ce dernier est plein de surprises pour votre santé et ira parfaitement avec votre tasse de thé. Oubliez les bonbons du goûter, et laissez vous emporter par une parenthèse chocolatée.