Like

La ceinture, la structure du détail

Élément essentiel de l’outfit depuis toujours, la ceinture se réinvente cette saison dans une inspiration eighties addictive : oversize, messages affichés, d’une longueur extravagante, elle n’a jamais été aussi désirable.
Billet explicatif de cette tendance encerclante.

La ceinture a une place prépondérante dans la mode pour une bonne raison : c’est elle qui soutient la tenue, relève la taille, souligne la finesse du buste et donne toute sa structure à la matière. Alliée invincible de la silhouette, la ceinture a changé de forme au long des siècles, passant de la fluidité du voile à la rigidité du cuir sans jamais délaisser l’ossature du vêtement.

      

La ceinture se renouvelle aujourd’hui dans un esprit old school comme on l’aime : colorée pop, élargie, arborant des messages plus ou moins impactants, textures sportwear ou chaînes médaillées, elle réinvente la façon d’harmoniser son outfit et devient élément de style à part entière. Désormais, au même titre qu’une pièce essentielle, la ceinture évolue et à partir de sa place centrale, reconstruit une nouvelle idée de l’accessoire. En 2018, on n’imagine plus de s’habiller sans choisir une ceinture pour encercler la taille et rehausser l’allure. C’est le détail qui reflètera le ton et l’attitude, on ne le néglige pour rien au monde.

            

Beaucoup de choix à l’étalage, possibilité de se perdre dans les différents styles disponibles mais l’important reste d’adapter la taille de la ceinture à la coupe du vêtement ou pour les plus audacieux de composer l’outfit autour de la ceinture en tant que pièce principale. Certaines sont tellement imposantes que le reste de la tenue se complète naturellement. Coup de cœur notamment pour la tendance de la ceinture bijou : une chaîne or ou argent, architecturée, qui donnera un effet fastueux à une pièce sobre ou un jean classique.

Finalement, cette inspiration s’inscrit parfaitement dans les nouveaux concepts de la mode qui font évoluer l’accessoire en pièce à part entière. Dans un style qui tend de plus en plus vers l’épure et le minimalisme, la majoration des détails semble éminemment séduisante.