1

BACK TO SCHOOL TREND #2 : des safety pins aux oreilles.

Balenciaga, Sonia Rykiel, Maison Vionnet les ont tirées de la boîte à couture pour les accrocher aux lobes des mannequins sur leurs derniers défilés. Les épingles à nourrice, ou safety pins font le grand saut, de la couture à la haute couture. Pas d’inquiétude cependant, ces boucles d’oreilles utilitaires bijoutées se portent aussi bien au quotidien, chez les filles et les garçons, dans la rue, dans ta chambre, où tu veux !

Viktor et Rolf, printemps-été 2014

C’est drôle, parce que pour sur ce coup-là j’ai été avant-gardiste. Eté 2016, sur le point de partir en vacances, je veux me sentir libre, souple d’oreille et d’esprit, un peu différente. J’avise la boîte à couture familiale, je chope trois épingles à nourrice, je les accroche, la moi de 19 ans se trouve super punk, mes oreilles sont en révolution et c’est cool. Aujourd’hui, enfin depuis pas mal de Fashion Weeks, on les a vues se transformer en bijoux précieux et parer le cartilage des plus furieuses. 

Beyoncé portant des bijoux Messika

Avec Gigi Hadid et Beyoncé, la griffe Messika s’est emparé du phénomène et modifie l’épingle à nourrice en parure strassée et oversize. On passe du punk mode au glamour surexposé des années 2000 en un clic. Autre tendance en cette rentrée 2019, le strass gagne tous les accessoires, et ne fait pas défaut à l’épingle à nourrice. Versace a également choisi ce gimmick en l’agrandissant pour orner les looks, les structurer et leur donner du relief. 

Gigi Hadid au défilé Sonia Rykiel automne-hiver 2016-2017

Chez Louis Vuitton Homme, les garçons donnent à la safety pin une renaissance à la fois industrielle, grunge et finalement très couture. C’est la simplicité de l’outil qui fait l’élégance du bijou, et son évidence. 

Louis Vuitton Homme
Rendez-vous sur Hellocoton !