2

Au coeur de la forêt amazonienne : avec les Tikuna

Alors que l’Amazonie est en plein danger, l’appel des populations vulnérables est de plus en plus fort.

Mais qui sont ces populations ? Quel héritage nous laissent-elles ?

Mode de vie, hors du commun, en adéquation avec la nature hostile, que sait-on des Tikuna ou des « nez noir » ?

Les Tikuna : un peu d’histoire

Résultat de recherche d'images pour "TIKUNA"

Présente au Brésil, Pérou et en Colombie, la population des Tikuna représente la plus grande population indigène d’Amérique du Sud.

La langue Ticuna est encore parlée sur le fleuve Amazone jusqu’à la frontière du Brésil.

Entre 1630 et 1640, les Tikuna étaient considérés comme un peuple semi-nomade. Peuple semi-nomade, mais négociateurs et commerçants, puisqu’ils entretenaient des relations avec les missionnaires et les marchands dès l’époque coloniale.

Il y a eu de nombreux conflits avec les autres peuples autochtones, en plus des conflits extérieurs qui ont décimé une partie des Tikuna.

Si les Tikuna ont conservé leur organisation sociale, qui est propre à leur histoire, cela n’a pas empêché certains de se joindre aux missions formées par d’autres tribus.

Fournisseurs de caoutchouc, de farine et d’autres produits, ils ont également exporté d’outres outils, d’autres pays. Les Tikuna, bien qu’exploités par de nombreux commerçants ont réussi à s’investir dans d’autres activités telles que la pêche commerciale ou l’extraction du bois.

Au brésil, ils vivent encore de l’agriculture et d’autres activités (exploitation du bois, récolte du latex).

Les coutumes des Tikuna sont encore bien vivantes malgré les violences dont ils ont fait les frais : comme la réciprocité entre parents, les rites de puberté féminins ou encore les narrations mythiques.

Les Tikuna : leur héritage

Résultat de recherche d'images pour "TIKUNA MASQUE"

Les coutumes des Tikuna subsistent encore, leur héritage est encore fort, cet art les rend ethniquement singuliers.

Le tissu a également une place importante chez la femme.

Chez les femmes Tikuna, la fabrication de tissus est développée par les filles à l’adolescence, activité importante et devenue rituelle.

Gardiens de savoirs ancestraux et de la forêt Amazonienne, les Tikuna connaissent intimement la faune et la flore locale. Ils sont les seuls à pouvoir survivre en zone de forêt tropicale humide.

Résultat de recherche d'images pour "TIKUNA TISSUS"

Ils communiquent avec les arbres, grâce aux chants d’oiseaux, les traces d’animaux leurs permettent également de s’orienter.

Les Tikuna traitent la forêt Amazonienne avec respect et sagesse, mais les Tikuna ont gardé leur aspect combatif : la sarbacane ou les flèches empoisonnés subsistent encore…

Que faire pour en leur venir en aide ? Comment ces populations peuvent-elles nous transmettre leur savoir ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !