1

5 villes en Europe où passer un week-end (pour respirer)

Février allonge ses jours froids, on espère du soleil dans un mois et demi, il est temps de s’en aller voir du pays pour respirer un peu et se changer les idées.
Quelques pistes pour voyager deux trois jours sans y laisser un bras. 

L’envie se fait pressante, toujours les mêmes têtes grises dans le métro, le layering n’amuse plus personne, marre des gros pulls et de l’écharpe par-dessus, et puis l’orgie de la Chandeleur sonne l’alerte définitive… partons ! Pas forcément au soleil, juste autre part. Se rafraîchir les idées, regonfler l’inspiration, colorer des émotions pâlies, retrouver un rythme corporel sain, pour tout ça il faut parfois s’éloigner d’un quotidien replié. Ces voyages ne détruisent pas un mois de loyer et en même temps, permettent de se restructurer. On y va ?

 

  • Edimbourg, Ecosse

 

Avoir froid autre part mais pas n’importe où. Sur une terre de mystère, belle à couper le souffle, déchiquetée entre une mer verte et des lochs argentés, entre d’épaisses forêts et des plages désertes à l’infini. Edimbourg est une ville magnifique, inspirante et authentique. Son architecture est étonnamment bien conservée et variée, du classicisme jusqu’à bien d’autres styles, et les rues racontent la riche histoire de la ville et du pays.
Sauvage et romantique, la citadelle de grès attend les âmes mélancoliques, les rêveurs et les amoureux d’histoire. Enfin, et c’est une bonne raison inégalée, Edimbourg regorge de bars et d’endroits où danser jusqu’au petit matin.

 

  • Lugano, Suisse

 

Petit bijou posé sur les bords du lac de Côme en Suisse italienne, Lugano est le refuge privilégié des musiciens avec ses différents festivals tout au long de l’année. Ville des jardins et des fleurs, Lugano est un parc à elle seule. Miroir aux couleurs oscillant entre le bleu et le vert, le lac de Côme offre un aperçu antique, avec ses villas blanches posées tout autour. L’endroit idéal pour tenir quelqu’un par la main et se sentir passionné comme pour la première fois. L’effet italien, je suppose.

 

  • Gênes, Italie

 

Deuxième port de la Méditerranée après Marseille, Gênes se trouve en Ligurie, tout au nord de l’Italie. Le genre de destination méprisée car trop proche de la France du coup pas d’effet dépaysant etc. Mais pour un week-end, c’est parfait, les rues de toutes les couleurs qui dégringolent vers la mer, les escaliers cachés au fond des cours pavées, le linge qui sèche aux fenêtres, cette espèce d’odeur de friture qui donne ‘impression aux parisiens d’avoir parcouru mille kilomètres.
Au programme : se perdre dans le dédale du quartier médiéval et déboucher sur le porto antico pour visiter le plus grand aquarium d’Italie. Et puis tricher avec le soleil en buvant un café frappé en terrasse.

 

  • Copenhague, Danemark

 

Des canaux comme à Amsterdam mais on voulait pas faire dans le cliché. La capitale danoise est seulement à deux heures d’avion de Paris (ou une nuit en car, au choix) et outre la Sirène et sa Fashion Week l’été, elle vaut carrément le coup d’oeil. On enfourche son vélo et on découvre cette ville purement design, qui enjambe deux îles sans pression, avec une des plus vieilles monarchies du monde siégeant dans ses châteaux rococos. Pour les contestataires, le contre-quartier alternatif Christiana accueille hippies et graffeurs, stands de cannabis et revendications libertaires.
Une escapade bienvenue pour rebrancher l’inspiration, entre l’eau, les couleurs des maisons scandinaves et l’état d’esprit hygge à tester absolument.

 

  • Cagliari, Sardaigne

 

La ville aux sept collines au passé romain religieusement conservé : un amphithéâtre, une grotte, une villa. Chef-lieu économique et culturel de la Sardaigne, Cagliari vit depuis le Moyen-Age une ouverture culturelle importante grâce à son port. Carrefour civilisationnel, la ville garde tout de même un parfum de tradition sarde avec ses fêtes populaires et aujourd’hui avec l’organisation de grands festivals de jazz. Pour ceux que ça ne dérange pas de se retrouver perdus au milieu de la mer.

Rendez-vous sur Hellocoton !