2

3 choses que vous ne saviez pas sur le covoiturage

Alors qu’aujourd’hui on mise sur l’hyperconnection, certaines pratiques nous permettent encore de valoriser le lien social “irl” : le covoiturage en fait partie. En voiture Simone, on t’explique tout !

Une récente étude internationale réalisée par BlaBlaCar, intitulée “Nous rapprocher”, s’est intéressée à l’impact social que pouvait avoir le covoiturage et plus encore, le type d’interactions qui étaient rendues possibles grâce à ce dernier.

Confidences sur l’oreiller au détour d’un volant.

Dans cette enquête, 1 covoitureur sur 5 déclare avoir profité du cadre de confiance offert par le covoiturage pour révéler des choses qu’il ou elle n’avait encore jamais dite à personne auparavant. Oubliez vos séances chez le psy, un trajet en covoiturage vous coûtera nettement moins chère. C’est dire la confiance qui règne dans une voiture !

PS : ce sera également le moment de confesser que vous avez récemment ghosté quelqu’un de votre vie et que depuis, vous vous sentez mieux !

Apprendre de nouvelles choses

Lorsque vous covoiturez, vous ne savez pas vraiment sur qui vous allez tomber et les choses que vous pourrez partager … C’est finalement ce qui fait la beauté de cet échange ! D’ailleurs, 84% des covoitureurs ont appris des choses sur un sujet en particulier pendant un trajet. Le mélange des générations, des horizons ou encore des milieux sociaux favorisent cette richesse !

Changer d’opinion

Vous les connaissez ces débats qu’on cherche à tout prix à éviter pour éviter de se fâcher avec Francis notre copain d’enfance. Hé bien ce genre de disputes n’existent pas dans le covoiturage ! Voyez ces trajets comme des sortes de bulles. Vous ne pourrez pas vous échapper de la voiture alors qu’elle roule à 130 sur une autoroute, aussi, vous serez bien obligé(e) d’écouter et/ou de participer à la conversation. Parce qu’il n’y a pas de pression sociale ou de jugement, vous pourrez peut-être même changer d’avis !


Photo by Caju Gomes on Unsplash

Ce qu’il faut retenir de cette étude, c’est que le covoiturage nous change : plus ouverts, plus à l’écoute, plus aptes à faire confiance. C’est parce qu’on rencontre de nouvelles personnes et que l’on sait que ce trajet a un début et une fin que l’on est en mesure de se libérer, de partager plus de choses.

Peut-être est-ce là la clé du succès de BlaBlaCar ? Une vraie communauté basée sur l’entraide et la confiance mais aussi la bienveillance. Pour avoir déjà covoituré, l’équipe s’est en effet reconnue dans chacun de ces points.

Nous avons tous connu ce trajet qui nous a ouvert les yeux sur une situation, a pu démêler un problème. Où l’on s’est senti soutenu et moins seul.

Ce trajet où l’on a parlé du début à la fin, en rigolant, en adoptant parfois un ton plus sérieux. En échangeant sur tout et sur rien, en partageant un bon moment.

Ce trajet, plus silencieux, où l’on a pu découvrir un nouvel artiste et enrichir sa culture musicale.

Le covoiturage est-il le trajet de demain ? Si l’on connaissait ses bénéfices sur l’environnement, on peut également affirmer qu’aujourd’hui il crée un peu de bonheur, à son échelle.

Rendez-vous sur Hellocoton !